Il arrive souvent que l’on soit assoiffé dès le réveil, et l’on saute sur la boisson première venue ou sur celle qui est notre préférée. Du lait, du café, de l’eau ou du thé ? Voici la boisson qu’il faut boire le matin selon les nutritionnistes… Et ce n’est pas du tout le café !

Le corps demande le plus souvent à être hydraté dès votre réveil. La plupart du temps, on a pour habitude de sauter sur la boisson de notre préférence…Une habitude dont il faut désormais s’en défaire si vous tenez à votre santé.

Découvrez dans les prochaines lignes de notre article la boisson que les nutritionnistes conseillent de boire chaque matin…Et à notre plus grand étonnement, ce n’est pas le café, cette boisson millénaire dont nous en sommes nombreux à ne pas pouvoir s’en passer.

Afin d’éviter l’émergence de maladies dues au manque d’hydratation, les nutritionnistes vous livrent le secret de la boisson idéale.

Est-ce du lait, du café, de l’eau ou du thé ?


Si le fait de prendre une tasse de café le matin est la meilleure façon que vous ayez de refaire le plein d’énergie, vous vous trompez de cible. Il est à noter que la caféine est certes énergisante, son effet dépend particulièrement du moment où vous la consommiez.

Au réveil, notre corps secrète une certaine dose de cortisol. Le cortisol est une hormone qui non seulement vous donne l’énergie nécessaire pour affronter votre matinée mais éveille en même temps vos sens : justement les mêmes effets que celui du café. Résultat : il n’y a pas lieu d’en prendre.

Ce « liquide de référence pour le corps« 


L’eau reste la boisson à privilégier à jeun le matin. C’est d’ailleurs le « liquide de référence pour le corps« , comme l’a indiqué Angela Lemond, porte-parole de l’Académie de nutrition et de diététique.

Pour que votre organisme puisse bien fonctionner au quotidien, il est conseillé d’en boire régulièrement puisqu’elle contribue non seulement à la régulation corporelle, au bon fonctionnement du cerveau et au passage à l’équilibre de nos humeurs. Sachez que le manque d’eau peut éprouver des conséquences néfastes tels que la constipation ou des problèmes respiratoires.