Lidl a connu une fulgurante transformation depuis 2012. Voici en effet les 05 choses étonnantes qu’il faut absolument savoir à propos du Roi discount. Les détails !

Neuf ans déjà que Lidl nous accompagne au quotidien. Et il faut dire qu’il cartonne à max et ce n’est pas pour rien. Si les Français l’apprécient autant, c’est parce que Lidl est tout simplement le leader des bons plans. Voici 05 choses étonnantes qu’il faut savoir à propos du Roi discount.

Ces basiques à savoir sur Lidl.


1- Comme tout le monde, vous prononcez certainement la marque comme étant “Lid-eul”. Et pourtant, il ne faut pas oublier qu’en étant un géant allemand, il se prononce à la  germanique : “Lee-dul”. 

2. Lidl existait depuis bel et bien longtemps. A l’époque, l’enseigne allemande s’était spécialisée uniquement que dans l’alimentaire. Ce n’est que vers l’année 1973 que sa gamme de produits s’élargisse grâce au génie du PDG Dieter Schwarz. Saviez-vous qu’à l’heure actuelle, l’entreprise regroupe près 10 500 magasins sur presque trente pays.

3. Dieter Schwarz, le propriétaire de la marque se trouve en 23ème position des plus fortunés mondiales. Et en 3ème position dans son pays d’origine. Son patrimoine fait dans les vingt-et-un millions d’euros.

Cette incroyable stratégie de vente de Lidl.

4. Lidl a une de ces stratégies de vente que vous n’allez jamais imaginer. Outre celle que l’on sait déjà : sa vente flash à stock limité. Remarquez que ses espaces sont assez petits. Cela a été imaginé exprès dans le but d’optimiser le temps que passe chaque client en magasin. Selon leur calcul, les clients ne doivent pas rester plus de vingt minutes. Le but est que chaque client fasse le tour rapidement, achète moins et pour les pousser à revenir plus vite.

5. Pourquoi Lidl peut-il se permettre de vendre à un aussi bas prix ? Tout simplement parce que Lidl sélectionne radicalement ses gammes de produits. Les MDD sont le plus souvent privilégiées d’où la réduction des frais de fabrication. Sa stratégie de stock limité dans chacun des magasins y contribue également. En effet, il y a que 2 000 articles au lieu de 60 000 dans chaque hypermarché. Cela leur permet ainsi de maîtriser les coûts de mise en rayon, le rangement voire le merchandising.

Chez Lidl, les produits restent dans leurs cartons d’origine et sont directement placés au sol, et non pas sur des d’étagères. Moins de boulot pour ses employés.