Le chanteur Vianney hué pour ses débuts très difficiles dans The Voice, réplique. Une situation que l’artiste ne compte pas laisser passer inaperçu. Ses confidences!

Hué pour ses débuts très difficiles dans The Voice, Vianney répond cash à ses détracteurs. Pour infos, c’est lors de cette dixième saison du célèbre télécrochet de TF1 que le compagnon de Catherine Robert a finalement rejoint l’équipe des coach de The Voice.

« Je n’étais pas prêt  » !


Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que Vianney a été sollicité par la production pour intégrer les membres du jury. ITV Studios France et TF1 « convoitaient l’interprète de ‘Pas là‘ et ‘Je m’en vais‘ depuis plusieurs saisons« .

« Cela fait plusieurs années qu’on me le propose. Mais je n’étais pas prêt.», indiquait-il à l’époque à son tour dans les colonnes du Parisien.

Ça blesse mes proches, mon équipe » !


Depuis qu’il officie sur le fauteuil rouge aux côtés d’Amel Bent, de Florent Pagny et Marc Lavoine, le chanteur de 30 ans raconte avoir fait face à une avalanche de critiques incendiaires sur les réseaux sociaux. Un vrai déferlement de haine. Vianney révèle subir des critiques pour tout ce qu’il fait. Sur la Twittosphère, certains internautes se font le plaisir de se déchaîner sur l’interprète de Beau-papa.

S’il révèle ne pas personnellement y ” prêter attention » et assure pouvoir se tenir même « en cas de coup dur« , ce n’est malheureusement pas le cas pour son entourage. “Ça blesse mes proches, mon équipe, moi pas« , avouait-il sans filtre au cours d’une entrevue accordée au magazine Psychologies.

Et pour cause, la star a « décidé qu’il n’en avais rien à faire« . « C’est comme si, rajoute-t-il. La vie me glissait dessus« .

Sur la même lancée, celui qui s’est récemment payé la tête de Wejdene de poursuivre : « J’ai du mal à me rappeler de ces moments où je n’étais pas bien. Ou alors ils n’ont pas duré, quand quelque chose ne va pas, je change le cap« . Vianney de conclure : « Je me suis toujours donné cette liberté : dire stop« . L’artiste d’être plus explicite en soulignant « penser à moi, réorienter “.