Vianney fait des rares confidences sur ses parents. Le chanteur revient sur ces règles strictes dans son éducation. Découvrez les détails!

Vianney confie avoir grandi avec des parents « un peu extrêmes« . Celui-ci de s’étendre sur leur inflexibilité. Interviewée par la rédaction du magazine « Psychologies« , Vianney a livré des rares confidences sur sa vie. Outre ses chansons, le chanteur de 30 ans est allé plus loin en évoquant ses valeur notamment sa foi. Une foi héritée de ses parents. Il faut savoir que le compagnon de Catherine Robert appartient à la religion catholique. Vianney revient sur l’éducation stricte qu’il a reçu de ses parents. Une éducation qui a permis de forger l’homme qu’il est devenu aujourd’hui.

« C’est de là que je tiens mon goût pour la liberté« .


Vianney racontait à quel point ses parents étaient « mélomanes » du temps de son enfance. Toutefois, ils lui ont toujours fait preuve de soutien pour ce qui est de sa passion pour la musique.

« En fait, avec eux, tout est possible, pour peu qu’on soit singuliers. Là-dessus, ils étaient un peu extrêmes : interdiction, au collège, de suivre les modes, de faire comme les autres ou de porter des fringues de marque !, énumérait-il avant de révéler que : (…) c’est de là que je tiens mon goût pour la liberté« .

Le coach de The Voice de rajouter: « Mes parents mettaient un point d’honneur à ce qu’on ait de l’empathie pour ceux qui ne vont pas bien« . Dans la foulée, avouait-ils. Ils pourraient « être démesurément violents envers les élites » voire les politiques tout autant qu’ils sont très combatifs pour prendre la défense des sans-abris ou des prostitués. Et pour cause: leurs vies n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille.

Vianney se livre comme jamais.


« Mon père était un bulldozer mais je l’ai vu pleurer. Il m’a appris à ne jamais en avoir honte. Il nous a donné le droit d’être fragiles [ils sont quatre frères dans son clan, NDLR]« , indiquait l’interprète de Beau-papa.

Il faut savoir que le père du chanteur était un pilote d’hélicoptère dans l’armée reconverti ensuite dans le privé. Sa mère, quant à elle est une instructrice de pilotage reconvertie elle aussi en prof d’éco. Des valeurs, il n’a pas dû en manquer.