Encore une grosse polémique autour de Cyril Hanouna. Il s’agit pour cette fois d’un geste déplacé que l’animateur a eu envers une de ses chroniqueuse, Capucine Anav. Le trublion de C8 de s’expliquer sur la question en plein direct de Touche pas à mon poste.

Du temps où Jean-Luc Lemoine officiait pour le compte de Touche pas à mon poste, ce dernier dévoilait dans sa chronique des Questions en 4/3, les coulisses du talk-show.

Une séquence pub TPMP CHOC !


Sur une des séquences tournées durant la pub, l’on pouvait voir Cyril Hanouna et Capucine Anav jouer à « un jeu ». Elle devait en effet deviner les parties du corps que le papa de Lino et Bianca lui faisaient toucher.

Le jeu en question a pris une autre allure…C’est en tout cas, ce que cela laisse penser lorsque la main de Capucine Anav finissait par se retrouver sur les parties intimes de Cyril Hanouna entre autres sur son pénis. Un geste jugé très déplacé…Et qui a vivement fait réagir les internautes.

Taxé d’agression sexuelle, Cyril Hanouna de répondre à la polémique en direct du talk-show phare de C8. Pour ce faire, l’animateur historique de C8 a jugé nécessaire de rappeler qu’en étant une grande famille, sa bande de chroniqueurs et lui pouvaient tout se permettre.

Cyril Hanouna a alors profité de l’appel d’une fanzouze pour lâcher le morceau : « Tu sais dans l’émission on essaie vraiment de donner le bon exemple., donnait-il le ton avant de rajouter : « Parce qu’il y a plein de gens, ils disent « Ouais il donne le mauvais exemple ». On essaye de donner le bon exemple d’une bande de potes qui s’éclate. C’est une famille, merci en tout cas et la famille s’agrandit tous les jours. C’est vrai que ça embête pas mal de gens. »

Capucine Anav livre sa version des faits.


Capucine Anav s’est aussi à son tour exprimée là-dessus. L’ex-participante de Secret Story indiquait trouver le terme « agression sexuelle » pour le moins « inadmissible ». A aucun moment, soutenait-elle, cela n’aurait viré à une chose de ce genre. Tout ce qui s’était passé relevait d’un « jeu » où ils ont tous deux « rigoler ». Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ne sera peut-être pas de cet avis.