Ce jeudi 11 mars dernier, Cyril Hanouna en a pris pour son grade en révélant à l’antenne le gros coup de sang poussé par Sarah Fraisou quelques heures plus tôt sur ses réseaux sociaux. La suite dans les prochaines lignes de notre article. Explications.

Dans l’émission de Touche pas à mon poste diffusée ce mardi 9 mars, Cyril Hanouna et Gilles Verdez ont dévoilé les salaires astronomiques que touchaient les plus gros influenceurs…De quoi faire écarquiller des yeux. Kelly Vedovelli, elle-même, en a eu le tournis.

Des chiffres astronomiques…


« Les principaux influenceurs, avec les placements de produits, le salaire démarre à 120 000 euros et peut aller jusqu’à 400 000 euros par mois« , indiquait ce soir-là Gilles Verdez.

« C’est pour la société, renforçait Cyril Hanouna. Ce sont des montants énormes. Et en net, ça fait à peu près entre 50 000 et 280 000 euros. Ce sont des vrais montants« . Guillaume Genton de rajouter : « Et c’est que du net pour ceux qui sont à Dubaï, parce qu’il n’y a pas d’impôt à Dubaï, tout va dans la poche« .

Cyril Hanouna met Sarah Fraisou en danger.


Une information qui toutefois n’en a pas fait que des heureux. Pour témoigner de son mécontentement, Sarah Fraisou s’est saisie ce jeudi 11 mars de son compte pour pousser un coup de gueule contre le trublion du PAF. La vedette de télé-réalité s’en est au travers d’une vidéo attaquée à la chaîne C8. Et pour cause : elle ne gobe pas le fait que Cyril Hanouna et sa bande se mettent à tenir de tels propos qui ne font que les mettre en grand danger parce qu’ils deviennent dès lors cibles des malfaiteurs.

« C’est à cause de ce genre d’émission qui dévoile des sommes incroyables à l’antenne que nous après on se fait agresser et voler en France« , déplorait Sarah Fraisou. « Tout ça c’est à cause d’eux en fait. Vous n’avez même pas les sommes exactes, pourquoi vous faites ça en fait ? A part pour attiser la haine ? » tout en lui demandant combien il touchait pour chacune de ses émissions. Voilà pourquoi la plupart d’entre les stars de télé-réalité fuient pour Dubaï à la recherche de sécurité.