La dernière annonce de Cyril Hanouna a bien fait peur aux internautes. L’homme fort de C8 a en effet décidé d’embaucher une ancienne collaboratrice de Cauet. Un choix qui ne fait pas l’unanimité.

Cyril Hanouna a bien secoué la Toile ce 9 avril dernier en annonçant que sa nouvelle recrue était ni plus ni moins qu’un proche collaborateur de Cauet.

Très ravie de l’opportunité en question, la principale intéressée a également de son côté fait part de la nouvelle à ses followers. Dans une brève vidéo postée sur Snapchat, la chroniqueuse en question de faire une petite mise au point. Elle a, au passage eu des mots très élogieux à l’endroit de la bande de chroniqueurs de TPMP sur C8.

Qui est Maeva Anissa, la nouvelle recrue de Cyril Hanouna ?


Avant d’officier en tant que chroniqueuse dans le Mad Mag présenté par Ayem Nour sur la chaîne NRJ12 ou encore de s’écharper via les réseaux sociaux avec Capucine Anav, Maeva Anissa était animatrice aux côtés de Cauet dans La Méthode Cauet, diffusée tous les jeudis soirs sur l’antenne de TF1.Disparue des radars durant trois années durant, Maeva Anissa entend repartir à zéro. Elle se donne également tous les moyens pour y arriver.

 » La ringarde hystérique qui harcelait son ex durant des années. Sérieux »


Si Cyril Hanouna a décidé de lui donner sa chance, beaucoup d’entre les internautes restent encore sceptiques à cette idée. A en croire les propos sur la Toile, le retour de Maeva Anissa ne sera pas une mince affaire. Il faut dire que les critiques fusaient de partout et les téléspectateurs ne sont pas plus enthousiastes.

« Moi qui pensais que vous aviez touché le fond depuis quelques temps alors là félicitations vous arrivez encore à me surprendre en creusant encore plus. La ringarde hystérique qui harcelait son ex durant des années et qui faisait de même avec ses détracteurs sur twitter. Sérieux » ou encore « On verra bien. Je me souviens d’elle dans la méthode Cauet elle était bien mais c’est sur NRJ12 que ça à dérapé. Et puis dire ce qu’on pense ne fais pas de mal je pense elle sera à sa place … »