Au bout de quatre semaines de concours, ce mercredi 03 mars s’est soldé par l’élimination de Pierre Chomet. Retour sur cette soirée pleine de rebondissement.

Personne ne s’attendait à voir Pierre Chomet à quitter la partie étant donné qu’il figure parmi les grands favoris de Top Chef 12. Et pourtant, il est peu de le dire mais le Breton avait tout de même assuré.

En témoigne son joli soufflé dans l’épreuve imposée face à Pierre Gagnaire. Malencontreusement, l’épreuve a tourné en faveur de Baptiste qui a su par son inspiration imposer son plat, expédiant Pierre à la porte de sortie.

Décidément, ce n’était pas le jour de Pierre Chomet : et d’un, sa plaie au front et de deux le dégât qu’il a fait dans son assiette.


Une épreuve supposée gagnée d’avance pour le chef expérimenté…Hélas, non ! Les choses ont alors vite tourné au vinaigre.

Après l’incident technique lui ayant causé sa pénible plaie au front, c’est dans son assiette que le pire est survenu. Sa chantilly tranchée procura à son plat un aspect pour le moins rebutant qui ont été loin de plaire aux quatre chefs du jury ( Philippe Etchebest, Paul Pairet, Hélène Darroze et Michel Sarran, NDLR) au cours de la dégustation. Ce qui lui a valu son élimination. Ne s’attendant pas à cette issue, c’est finalement les larmes aux yeux que Pierre Chomet quitte la compétition. Quelle ne fût pas la déception de Paul Pairet en voyant son protégé sur le départ.

 » C’est pas une assiette qui te rend hommage. Quand Pierre Gagnaire dit que tu en as sous la pédale moi je pense que tu en as sous les deux pédales, et c’est pour ça que je t’ai choisi en premier. Et quand je dis que je pense que tu pouvais aller au bout, je pense que tu pouvais aller au bout« .

Pierre Chomet revient sur les coulisses de son élimination de Top Chef.


Au décours d’un entretien accordé à l’équipe de la rédaction de Télé-Loisirs, celui qui vient fraîchement de devenir père a confié avoir très vite compris que l’aventure a été fini pour lui après l’étape de dégustation qui a été tout juste…Catastrophique. Hélène Darroze, elle aussi, a subi une explosion de chantilly en cuisine.