La nouvelle saison de Top Chef fera prochainement son retour sur le petit-écran. En effet, c’est précisément la douzième saison du programme qui sera lancée ce 10 février prochain. Pour cette année, une nouvelle règle régira la compétition : celle qui pourra amener illico vers l’élimination.

C’est ce 10 février prochain que Top Chef 12 donnera son coup d’envoi sur l’antenne de M6. Pour l’occasion, quinze espoirs de la cuisine vont se livrer entre eux une véritable bataille.

Contre toute attente, une redoutable règle vient d’être intégrée cette année, une règle en accord avec le contexte sanitaire actuel. Cette dernière peut vous conduire à tout moment illico à l’élimination.

Le jury habituel est toujours au rendez-vous


Comme à chaque saison, les candidats ne manquent pas de donner le meilleur d’eux-mêmes en suggérant des plats hors-pair qui doivent pouvoir bluffer le jury. Sans compter que c’est également l’occasion pour les téléspectateurs de découvrir les perles rares de la gastronomie française.

Parmi le jury, il y a bien sûr l’intransigeant Philippe Etchebest et ses collègues Hélène Darroze, Paul Pairet ou encore Michel Sarran. Ces derniers peuvent à tout moment décider du sort de chacun des cuisiniers. Une autre règle entre également au beau milieu de ce Covid-19 en vigueur.

« C’est un Top Chef covid…. Horrible. Je n’ai plus de nez parce que j’en suis à mon 23e test PCR. C’est un enfer logistique, c’est un enfer sanitaire », a indiqué Stéphane Rotenberg.

Une saison très difficile.


Cette douzième saison a été plus dure que les précédentes éditions en ce que les candidats ont été pour cette fois mis sous pression et ce plus que celle dont ils sont habituellement soumis puisque la nouvelle règle élimine sur-le-champ celui ou celle à qui ne le remplit pas.

Comme l’explique le présentateur de l’émission : « C’est-à-dire que si vous avez la covid, vous êtes éliminés du programme tout simplement parce qu’on ne va pas arrêter le programme pendant 14 jours ».

La raison en est simple : Top Chef ne pourrait tout simplement pas subir les graves conséquences financières qui peuvent en découler. C’est ainsi un véritable parcours de combattant lors de chaque test Covid effectué.