Chacune des émissions quotidiennes présentées par Nagui nous réserve toujours des surprises. Aux commandes cette fois d’un numéro inédit de Tout le monde veut prendre sa place, le mari de Mélanie Page a encore réussi à faire parler de lui après sa petite remarque. Il se disait en effet être sous le choc devant le physique impressionnant d’un autre animateur.

Nagui n’arrêtera pas de sitôt à faire parler de lui. Il a encore réussi pour cette fois à surprendre autant ses candidats que ses téléspectateurs. Se retrouvant aux commandes d’un nouveau numéro de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a contre toute attente voué son admiration devant le physique impressionnant d’un autre animateur. Si l’on s’attendait à tout entendre de la bouche de Nagui, cette remarque-là n’a pas manqué d’étonner plus d’un. Et pour couronner le tout, le mari de Mélanie Page ne s’est même pas retenu de le dire haut et fort.

Pour une fois, Nagui complimente au lieu de se laisser aller à ses vannes.


Si l’on le connaît pour ses sempiternelles vannes, il sait également s’incliner devant ses confrères. Sans complexe ni aucune, l’animateur de France 2 admettait être complètement impressionné par le physique d’un des animateur de France 2. Pour une fois, Nagui se mettait à complimenter sans détour un de ses collègues du PAF.

Pendant qu’une des candidates du jour lui relatait avoir eu la chance de visiter Fort Boyard, Nagui en a profité pour faire de son opinion bien tranchée sur Olivier Minne. L’animateur de Taratata reconnaissait en effet que son collègue était une vraie “bête de muscles”.

Nagui a surpris tout le plateau de Tout le monde veut prendre sa place.


Nagui ne manque jamais de tact pour accrocher son public à suivre les nombreux programmes télé et radio qu’il présente. Aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place diffusée le jeudi 28 janvier dernier, Nagui s’est permis d’interpeller Mercotte lorsqu’il s’était dit n’avoir qu’une très vague idée de l’identité réelle de la vedette de M6.« Euh je ne sais pas… C’est une mademoiselle, que je salue au passage…« , lançait-il devant toute la surprise de l’assistance entière .