Contre toute attente, l’équipe du Quotidien, le talk-show animé par Yann Barthès a reçu un message étonnant de la part de Thomas Bangalter. A la suite de leur question, le musicien a tenu à leur livrer sa réponse. Retour sur cette séquence on ne peut plus particulière.

C’est une grosse exclusivité que nous offre Quotidien avec ce message signé Thomas Bangalter.

Quotidien révèle pourquoi Les Daft Punk se sont séparés.


Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, les Daft Punk, c’est ce groupe culte qui a marqué bien des générations ces deux dernières décennies au point de devenir culte à la fin des années 1990. Un tournant inattendu a eu lieu courant 2000 lorsque les deux musiciens ont décidé d’être dans l’anonymat et mettent dès lors tous deux un casque sur la tête à chacune de leurs apparitions publiques.

La fin du groupe demeure un mystère jusqu’à ce que Thomas Bangalter, l’un du duo est sorti du silence pour expliquer cette raison que tout le monde attend. Son message a été adressé au Quotidien. Il faut savoir que c’est ce 22 février dernier que le groupe annonçait leur séparation de part une Epilogue.

Une nouvelle qui n’a pas manqué de choquer plus d’un tant ils ont été secoués par ce départ pour le moins inattendu. Ce 02 mars dernier, Ambre Chalumeau a révélé aux fidèles téléspectateurs du Quotidien sur TMC avoir reçu une brève vidéo de la part de Thomas Bangalter où il leur répondait au sujet de la fin du duo électro après qu’il ait été sollicité par l’équipe.

Il s’agit en effet d’un extrait du long-métrage de Charlie Chaplin intitulé Les temps modernes se moquant du travail à la chaîne. Une séquence où le fameux comédien et metteur en scène marche côte à côte sur une longue route dans les bras d’une femme sur l’air du titre Smile. « Une réponse géniale qui lui ressemble, cryptique et poétique qui invite à sourire », indiquait la journaliste avec en manuscrit : « Si l’amour est la réponse, vous êtes à la maison. Merci Quotidien ! Thomas. »

Un proche balance !


« Ils ne travaillaient plus ensemble depuis déjà un moment. Cette annonce ne m’étonne pas. Ils traçaient chacun leur route, ne travaillaient plus à deux », expliquait un proche du duo au Parisien tout en tenant à préserver son anonymat.