Quelle ne fût pas la surprise des téléspectateurs lorsque Vianney a décidé après la terrible prestation de Jérémy de lui accorder une place dans son écurie. Lui-même ne s’est pas fait prier pour fustiger son nouveau protégé. Espérons pour lui qu’il saura satisfaire et époustoufler les fidèles téléspectateurs de The Voice et que l’interprète de Pas là ne se serait pas trompé sur son compte.

Il faut dire que l’artiste de 29 ans lui-même n’a pas été à 100% convaincu de la prestation du jeune Aveyronnais de 20 ans sur le titre d’Hugues Aufray intitulé Adieu Monsieur le professeur.

« C’était trop violent, tu voulais trop nous en donner. J’ai pas aimé, c’était trop hasardeux, trop le bordel ».


Comme pour devancer les critiques, le compagnon de la violoncelliste Catherine Robert n’a pas manqué de justifier son choix. Le moins que l’on puisse dire c’est que le coach de The Voice n’est pas allé de main morte.

« Je te dis tout ok ?, lui prévenait tout d’abord Vianney. La guitare c’était pas bien du tout, commençait-il par énumérer la longue liste de ce qui n’allait pas. « Je me suis dit ‘ Oh mince, là non !’ Mais tu mettais du cœur quand tu le faisais. La voix, y’a trop de moments je me suis dit ‘ NON ! ‘ parce que tu partais trop haut. C’était trop violent, tu voulais trop nous en donner. J’ai pas aimé, c’était trop hasardeux, trop le bordel« .

« Sauf que tu as un truc qui est trop rare… » !


Toutefois dans la foulée, Vianney est tout de même revenu sur la raison qui l’avait poussé à se retourner de son fauteuil rouge : « Sauf que tu as un truc qui est trop rare. C’est l’émotion qui se passe, très guitare, très songwriter. En vrai, je sais que c’est rare, que c’est un petit diamant, que c’est précieux. On va partir de ça ».

L’acolyte d’Amel Bent de conclure : « Sache qu’on va bosser mon petit pote que là on a vraiment du boulot et que c’est pour ton bien.  » Si Marc Lavoine partageait entièrement son avis, cela a tout de même laissé les téléspectateurs perplexes. Une chose est sûre, Jérémy sera passé au peigne fin pour chacune de ses prestations à venir.