Cyril Hanouna vient d’informer ses fidèles téléspectateurs d’une triste nouvelle. En effet, une ancienne candidate de The Voice 2015 s’est fait doubler par un faux manager. Ce dernier lui ayant fait croire l’existence d’un contrat pour chanter en direct du plateau de Touche pas à mon poste.

Aux commandes d’un nouveau numéro de Touche pas à mon poste diffusé le jeudi 28 janvier 2021, Cyril Hanouna a ouvert un long débat au sujet des gros salaires touchés par les jurys de The Voice.

La grosse arnaque.


L’occasion pour le trublion de C8 de revenir sur cette incroyable anecdote où une figure emblématique du télécrochet de la première chaîne a subi une très grosse arnaque. Il s’agit en effet de Léa Tchéna, une candidate qui faisait partie de The Voice édité au courant de 2015.

Pour rappel, elle a fait une entrée très remarquée en interprétant Wasting My Young Years, un titre mythique de London Grammar. Sa belle prestation a conquis Mika.

Il y a quelques mois de cela, un arnaqueur avéré qui s’est pris pour un manager lui avait en effet proposé un live sur le plateau de Touche pas à mon poste moyennant finance.

Séduite par l’offre très alléchante, la jeune chanteuse s’est complètement laissée aller et avait accepté par voie de conséquence de lui faire une avance pour 360 euros. Pour justifier ce triste événement, Cyril Hanouna avait même présenté la facture témoignant le paiement.

Par ailleurs, l’arnaqueur avait même pris le temps de rédiger un contrat pour Léa Tchéna. Très remonté, le papa de Lino et Bianca l’avait dévoilé à l’antenne. Parmi les termes du faux contrat, un enregistrement a été prévu pour 30 janvier de l’année dernière.

« Quand on vous demande de l’argent, c’est toujours une arnaque. Ne donnez jamais d’argent ! »


« Quand on vous demande de l’argent, c’est toujours une arnaque », lançait-il pour mettre en garde ses fans. « Ne donnez jamais d’argent ! C’est comme pour les photos pour les agences de mannequins », réitérait-il tout en signalant également les mêmes scènes qui se répètent sur la Toile.

« Sachez-le, je n’offre jamais rien ! Si j’offre, c’est ici« , précisait-il encore. Vers la fin, Cyril Hanouna avait rapporté l’arnaque que sa tante avait vécue.