Avec la persistance de la maladie à coronavirus, les préparatifs de la nouvelle saison de The Voice ont été très difficiles. Obligée de créer une bulle sanitaire pour protéger les candidats, la production a dû subir de nombreuses transformations. Mais dès le premier jour de lancement (samedi 6 février 2021), le succès, en termes d’audience, a été palpable.

Comme à l’accoutumée, la nouvelle saison de The Voice diffusée depuis le samedi 6 février dernier, a été présentée par le mythique animateur de TF1, Nikos Aliagas. Un nouveau jury formé par Vianney, Florent Pagny, Marc Lavoine et Amel Bent ont marqué le célèbre télécrochet de la première chaîne.

Le Covid-19 continue à faire ravage


La crise sanitaire provoquée par le Covid-19 a failli avoir raison sur l’une des émissions télés les plus suivies en France : The Voice. La difficulté s’est sentie au niveau de la recherche des nouvelles étoiles de la chanson française. De son côté, Pascal Guix, le fameux producteur artistique de la chaîne craignait surtout à une autre possibilité pour reporter le programme de diffusion.

« Dès le début, nous avons su qu’il fallait le moins de personnes possible sur le plateau pour diminuer les risques », confiait le haut responsable de la production de The Voice dans les colonnes du journal Parisien, avant de bien préciser : « La planète entière vit une situation extraordinaire, et le monde de la culture est particulièrement touché ». « Pas question de dire Tout va très bien madame la marquise », reconnaissait-il vers la fin de son intervention.

« Nous avons renforcé l’équipe de coordinateurs de talents qui les accompagnent du début jusqu’à la fin« 


Si la production a fait croire au tout début du lancement de cette nouvelle saison de The Voice une forte présence du public, les candidats n’ont eu droit qu’à une assistance virtuelle en privilégiant la vidéoconférence.

Pour combler le vide laissé par la présence des téléspectateurs en direct sur le plateau de l’émission, Pascal Guix a trouvé un moyen plus original. « Nous avons renforcé l’équipe de coordinateurs de talents qui les accompagnent du début jusqu’à la fin pour qu’ils ne se sentent pas seuls », a-t-il fait encore mention.