Amel Bent est chaque semaine la cible des haters dans The Voice. Une réalité qui l’a poussé à fuir tous ses réseaux sociaux. On vous dit tout

The Voice revient chaque semaine sur nos écrans. Et comme tous les samedis, Amel Bent se trouve sous le feu des critiques. C’est la raison même pour laquelle la chanteuse de 35 ans a pris une décision radicale. Celle de fuir tous ses réseaux sociaux. Pour The Voice 2021, Amel Bent a décidé encore une fois de rempiler .

« Une machine de guerre, je n’arrive plus à m’arrêter, il faut que ça sorte ».


Ce samedi 17 avril 2021, Amel Bent fait face au difficile exercice des éliminations dans cette dixième saison de The Voice. Un programme diffusé actuellement sur TF1. Son franc-parler lui vaut chaque week-end d’être la cible de critiques sur les réseaux sociaux.

« Quand je ressens un trop-plein d’émotions, que je me sens bien avec les personnes autour de moi, c’est foutu, se livrait sans filtre Amel Bent. Je deviens, reconnaît la maman de Sofia et Hana. Une machine de guerre, je n’arrive plus à m’arrêter, il faut que ça sorte. Parfois c’est drôle et pertinent, parfois pas du tout ».

Celle qui collabore avec Vitaa et Camélia Jordana de poursuivre :« Je n’ai pas de filtre, je dis tout ce qui passe dans ma tête. Je suis comme ça depuis toute petite. Et c’est encore plus vrai dans The Voice »

 » A la télé, je me censure » !


Ce qui a poussé la compagne de Patrick Antonelli à prendre une ferme décision tel qu’il a été indiqué dans Télé-Loisirs. « Je vois tellement de critiques sur les réseaux sociaux qui disent que j’en fais trop, que je parle tropAvec la diffusion de The Voice, révèle-t-elle.

« Je suis même obligée de couper mes réseaux sociaux le week-end à cause des haters. Il y a plein de choses qui se mélangent, expliquait-elle. Un auditoire qui n’est pas toujours bienveillant. Vous savez, je parle beaucoup plus dans la vie qu’à la télé ou en interview. Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’à la télé, je me censure. En vrai, conclut-elle. Je suis pire ! »