Steevy Boulay en colère, il s’attaque à Loana Petrucciani. Il n’a pas épargné en outre Afida Turner ! Voici le résumé complet de son discours.

Steevy Boulay en colère, s’en est encore pris à Loana. L’ex-Lofteuse lui est décidément resté en travers de la gorge. Convié dans L’Instant de Luxe sur Non Stop People, le nouveau chroniqueur de Cyril Hanouna a été interrogé sur son salaire aux Grosses Têtes de Laurent Ruquier. Sauf qu’il n’a pas pu se retenir d’évoquer son ex-amie Loana.

 » Elle me crache à la gueule » !


« Je n’ai plus aucun contact avec elle ! J’ai tiré un trait. Elle ne nous aime pas ! », lâchait-il amèrement avant de tenir son discours habituel. « Trois fois, je lui suis venu en aide, la moindre des corrections, c’est de répondre ! », poursuivait celui qui participait ce 15 avril à Un dîner presque parfait spécial Loft Story.

« J’ai tout fait pour l’aider. Elle me crache à la gueule… Elle est dans le groupe whatsapp, mais répondait plus ! J’aurais fait ce qu’il fallait ! Elle ne m’apprécie pas ! Je suis peiné ! », rajoutait-il.

Sans que personne ne s’y attendait. Le comédien de 40 ans de s’attaquer également à une autre ancienne candidate du Loft StoryAfida Turner.

La femme d’affaires avait rappelons-le, pris part à la deuxième saison de l’émission de télé-réalité. A en voir les quelques mots que Steevy Boulay a eu à son égard, leurs rapports sont loin d’être aux beaux fixes. « Elle est trop vulgaire et mal polie« , révélait-il au sujet de la star. Celle qui se portait candidate aux élections présidentielles françaises de 2022 laisserait-elle passer des tels propos ?

Steevy Boulay bouillonne de colère.


Steevy Boulay a déversé toute sa colère dans Le Débrief de Non Stop de Mickaël Dos Santos. « Je lui ai tendu la main trois fois, elle n’a jamais daigné répondre à mes messages« , soulignait-il en faisant allusion à Loana. « Moi, c’est terminé« , rajoutait-il.

Et le chroniqueur de Touche pas à mon poste de réitérer: « Une fois, deux fois, trois fois, ça ne passe pas (…) Avec ma mère, indiquait Steevy Boulay en colère. On voulait l’aider, on aurait tout fait pour elle parce que j’avais beaucoup d’estime pour elle. Visiblement, l’estime n’est pas réciproque« .