Les erreurs de prononciation et de conjugaison sont très fréquentes dans les programmes télé. Pour le cas de Sophie Davant, elle reste irréprochable. Aux manettes d’Affaire conclue il y a quelques jours, l’animatrice de France 2, très à cheval sur les fautes de Français, l’avait encore prouvé aux yeux de son public.

Sophie Davant a toujours brillé par son franc-parler. En témoigne ses réactions très cash à chaque fois qu’elle se fait attaquer par ses détracteurs sur les réseaux sociaux. Ce franc-parler ne se limite pas aux réseaux sociaux mais s’étend également jusque sur le plateau de son émission d’enchères.

Sophie Davant dézingue son experte.


Aux manettes ce 01 février d’un nouveau numéro d’Affaire conclue, Sophie Davant recevait une certaine Séverine. La vendeuse est précisément venue pour vendre une écritoire en bois héritée de sa grand-mère. Cette dernière, « ancienne chineuse » de posséder comme l’a révélé la jeune femme de 39 ans «  une caverne d’Ali Baba « . Il s’agit, selon la décoratrice d’intérieur de métier, d’ »une écritoire qui date de Napoléon III« .

Au cours de l’expertise de l’écritoire en question, Delphine Fremaux-Lejeune, le commissaire-priseur d’Affaire conclue du jour de donner son avis d’expert sur l’objet :  » Très charmant en effet, alors il s’agit d’un écritoire, en latin ça se dit ‘ scriptorium’« , débutait-elle son explication avant qu’elle ne se fasse stopper illico par Sophie Davant.

L’animatrice d’alors lui rectifier: «  UNE écritoire non ? ». Ce qui a quelque peu perturbée Delphine Fremaux-Lejeune qui ne savait pas vraiment, sur le coup, comment réagir : « Euh…Oui c’est une écritoire... » , déclarait-elle l’air un peu dans les pommes. « Elle l’a très bien dit d’ailleurs « , commentait par la suite l’amie de Pierre-Jean Chalençon avant qu’elle ne félicite la vendeuse qui elle, ne s’est pas trompée de genre ! Ne sachant pas comment réagir, Sévérine de la remercier.

Sophie Davant toujours au taquet !


Delphine Fremaux-Lejeune tentait ensuite de reprendre la description de l’écriteau louant ainsi toutes ses mérites : » Si vous avez besoin de le déplacer vous le refermez, nous a-t-elle appris il a sa petite clef… ou se hâtait-elle de rectifier elle a sa petite clef » .Devant Sophie Davant au taquet, celle-ci de confier  » Je ne vais pas m’y faire « ,