De passage ce vendredi 19 février 2021 dans Culture Médias sur les ondes d’Europe 1, Sonia Rolland était venue faire la promotion de la nouvelle saison de la série policière Tropiques criminels de France 2. Au décours de leur échange, Miss France 2000 en a profité pour revenir sur un épisode très éprouvant de sa vie au micro de Philippe Vandel. La maman de Kahina a surtout évoqué les symptômes coriaces de la maladie potentiellement mortelle qu’elle a chopée au cours du tournage de la série en question en Martinique et qui fût pour elle, un véritable calvaire.

Retour sur ce calvaire qu’a vécu Sonia Rolland lors du tournage du feuilleton de France 2. « Nous devions tourner d’avril à juillet 2020, racontait-elle. Mais nous avons dû finalement tourner de juillet à octobre, nous apprenait-elle avant de révéler que cela se faisait « dans des conditions un peu difficiles, car nous étions en pleine période tropicale ».

À ce moment de l’année, explique Sonia Rolland dans les colonnes de Télé 7 Jours. Les températures peuvent grimper jusqu’à 35°C et l’air se charge en humidité, ce qui rend parfois l’atmosphère plus étouffante« . Toutefois ce climat irrespirable n’est pas le seul mauvais souvenir de l’ancienne protégée de Sylvie Tellier.

 » C’est horrible  »  !


Au cours du tournage, Sonia Rolland ainsi que les autres membres de l’équipe ont tous contracté la dengue. L’ancienne Miss France a été à l’époque immobilisée durant plus d’une semaine. De passage ce vendredi 19 février 2021 dans Culture Médias sur Europe 1, l’ex de Jalil Lespert n’a pas manqué de revenir sur cet épisode très éprouvant de sa vie.

« Je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi, si j’en ai un » !


« Je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi, si j’en ai un, assurait-elle à Philippe Vandel. C’est horrible, la dengue. C’est quelque chose qui vous foudroie. Vous avez des pensées de suicide, carrément« , déclarait-elle visiblement toujours traumatisée par cette histoire. Et la maman de Kahina d’encore indiquer : « En Martinique, on a plus peur de la dengue que de la Covid« .

Malencontreusement, il n’existe pas encore jusqu’à ce jour ni de vaccin ni de traitement pour combattre cette « grippe tropicale« .