Très actif sur les réseaux sociaux, Slimane n’est jamais à court d’inspiration pour faire plaisir aux membres de sa communauté. Il y a quelques jours, le chanteur a partagé une vidéo où il reprend une chanson mythique de Francis Cabrel. Mais la prestation de l’acolyte de Vitaa n’a pas été très bien accueillie…

Fort de son succès, en duo avec Vitaa ou en solo, Slimane s’est permis de tout faire. Trop sûr de lui, il s’est attaqué à une légende de la musique française. En effet, Slimane avait fait le choix de reprendre l’un des mythiques titres de Francis Cabrel…Mais c’était un flop total.

Slimane revient sur le devant de la scène avec « Je l’aime à mourir »


Le jeune chanteur avait posté le mercredi 17 février via son fil Instagram un extrait de la fameuse vidéo où il chante « je l’aime à mourir » de Francis Cabrel. « Rdv le 25 février », écrivait-il en légende.

De nombreux fans se sont mobilisés pour exprimer leur impatience de découvrir l’intégralité de la séquence. Mais d’autres ont tout de même manifesté quelques réserves.

« …j’adore tes reprises », affirmait une internaute, avant de lui mettre en garde en déclarant ouvertement qu’avec Francis Cabrel , « tu t’attaques », non seulement « à un mythe » mais aussi à « une chanson que j’affectionne particulièrement j’espère que je serai agréablement surprise« .

Quelques jours plus tard, Slimane avait publié une bonne partie de la vidéo. Il faut dire que l’internaute en question avait bien senti les choses car les commentaires qui s’ensuivaient ne lui ont pas fait de cadeau.

Il a beau fait de personnaliser la chanson mais cette première vidéo n’a pas fait l’unanimité. « Et je trouve cette reprise vraiment pas top. Autant j’adore Slimane mais là très déçu ; Les chanteurs et chanteuses vous avez plus d’inspiration sérieux que des reprises…« , commentaient certains observateurs.

Slimane rectifie le tir…


En voulant se rattraper, il a posté le 13 février dernier « Elle a dû faire toutes les guerres « . Mais Slimane n’avait fait qu’empirer son cas. « Y a pas besoin d’en rajouter avec une chanson comme ça ; Trop de vibes tue le vibes ; Ça chante du nez un peu là…« , pouvait-on lire dans le fil des commentaires.