Il faut dire que Cyril Hanouna et le Quotidien, c’est pas la bonne affaire. Après Julien Bellver, c’est à un autre intervenant sur le plateau du talk-show animé par Yann Barthès de s’en être pris encore une fois, à l’animateur historique de C8. Dans son sketch, Patrick Timsit ne ménageait aucunement le papa de Lino et Bianca…Ce dernier qui profitait de ce mercredi 31 mars pour révéler en direct de Touche pas à mon poste, les SMS qu’ils se seraient échangés avec l’humoriste.

Cyril Hanouna profitait de l’émission de ce 31 mars pour régler ses comptes avec Patrick Timsit après son dernier sketch sur Quotidien.

« En une seule émission de Cyril Hanouna, ça te réduit ton espérance de vie » !


« Voilà dix bonnes raisons d’arrêter [sa carrière]. Et vu le nombre d’émissions à la c** que j’ai faites, j’ai même le droit à la pénibilité du travail. En une seule émission de Cyril Hanouna, ça fait quatre trimestres : nuisances sonores, nuisances visuelles… Ça te détruit les neurones. Ça te réduit ton espérance de vie« , lâchait-il.

« Je l’ai invité le lendemain pour qu’il vienne ici, il ne m’a même pas répondu, indiquait le papa de Lino et Bianca. Mais bon, c’est vrai que Patrick Timsit et le courage ça fait deux. Je sais que demain si je le croise dans la rue, il va c**** dans son froc« , assurait Cyril Hanouna avant de dévoiler les SMS qu’ils se seraient échangés après la séquence de ce 29 mars 2021 dans le talk-show de Yann Barthès.

« ça je ne le laisserai pas passer’« !


« Je lui ai envoyé d’abord deux points d’interrogation, commençait par expliquer l’homme fort de C8 avant de rajouter : « Après je lui ai écrit : ‘Frère, ça fait vingt ans que t’es plus drôle. Profite pour retravailler, frérot. Ça te détruit les neurones, c’est insultant pour notre public et ça je ne le laisserai pas passer’« .

Cyril Hanouna d’ensuite révéler la réponse du principal intéressé. « Tu sais, c’est la vanne. Tu vannes, je vanne. Ce n’est pas plus grave que ça. Bonne soirée à toi« . Poussant ainsi le trublion du PAF à conclure : « Je vais vous dire la vérité, il me fait plus de la peine qu’autre chose.«