En 11 ans d’existence, les inconditionnels de la mini-série ne peuvent ne pas se poser la question : les deux personnages phares de Scènes de Ménages présentent-ils des points communs à la personne qu’ils sont réellement dans la vraie vie ? Si Huguette est l’experte du tricot, Marion Game se passionne-t-elle vraiment des aiguilles ? On vous donne la réponse.

Raymond et Huguette forment le couple octogénaire phare de Scènes de Ménages. Leur quotidien se résume souvent à se faire des mauvais coups et à s’envoyer des méchancetés ici et là.

Le secret du couple Raymond/Huguette.


En apparence, ils se détestent toutefois ils ne manquent pas de s’allier lorsqu’ils ont pour objectif commun de rendre la vie impossible à leurs voisins, amis ou famille notamment à leur fille unique Caroline pour qui ils ont peu d’affection.

Ils ont aussi pour habitude d’espionner les voisins des immeubles avoisinants avec leur paire de jumelles ou encore de fouiller leur courrier voire prendre à la rigolade les obsèques de leurs amis.

Huguette passe la majorité de son temps au marché pour écouter les ragots de Françoise ou encore à éplucher les légumes ou à tricoter devant la télé aux côtés de Raymond. Ils ont leurs petites habitudes qu’ils n’échangeraient contre rien . Même s’ils ne se l’avoueront probablement jamais, ils s’aiment profondément et ne pourraient rien faire l’un sans l’autre.

Si Huguette est l’experte du tricot, Marion Game manie-t-elle et se passionne-t-elle vraiment des aiguilles ? « Avec les années, Marion Game s’est beaucoup améliorée, indique Mathieu Laurentin, le producteur du sketch de M6, mais le tricot ce n’est toujours pas sa tasse de thé. Elle n’aime vraiment pas ça. »

 » On devrait faire appel à une cascadeuse dès que Marion… » !


Espérer voir Marion Game en dehors du plateau de tournage avec des pelotes de laine, c’est tout juste inenvisageable. Dans la foulée, il y a une imperfection de Marion Game qui ne manque pas de ravir Gérard Hernandez c’est le fait qu’elle ait « deux bras gauches ». Gérard Hernandez de souligner avec beaucoup d’humour : « On devrait faire appel à une cascadeuse dès que Marion ouvre une porte ou sert un verre d’eau ! »