Sarah Fraisou à bout tire la sonnette d’alarme. De passage sur C8, elle a fait une confidence choc en direct de TPMP. En pleurs, la star de téléréalité confie vouloir « s’ouvrir les veines ».

Sarah Fraisou à bout de sa vie. C’était l’impression qu’elle donnait ce mardi 28 avril 2021 dans TPMP. Ces temps-ci, la vedette de télé-réalité se retrouve au cœur d’une grosse polémique. Une situation qu’elle ne semble plus pouvoir gérer si cela continue.

« On t’appuie dessus sans même savoir le pourquoi du comment« 


En effet, suite aux révélations accablantes portées sur les tournages des  Anges, la jeune femme se retrouve trempée dans de beaux draps. C’est effectivement pour apporter des éléments explicatifs à ce sujet que Cyril Hanouna l’avait convié sur le plateau du talk-show. Mais les choses ont très vite viré au drame.

Pendant plusieurs saisons des Anges, Sarah Fraisou a a fait le bonheur des téléspectateurs. Mais aujourd’hui, celle popularité se retourne contre elle. Elle est pour ainsi dire accusée de harcèlement. Interrogée par Baba à juste titre, elle a livré sa propre version des faits.

« On dit que j’ai harcelé parce que j’étais sur certaines embrouilles et je ne me laisse pas faire« , déclarait-elle au tout début de sa prise de parole. « Demain, quand on m’appelle sur une télé-réalité , poursuivait-elle. Et d’ajouter: c’est vrai qu’on prend le personnage que je suis« . Des propos qui n’ont aucune cohérence. Il lui arrive en effet de « s’exprimer sans même réfléchir, comme n’importe quel humain sur terre« , tentait-elle de se justifier.

« Je suis tombée vraiment bas…« 


Par la suite, elle était tout même parvenue à revenir sur le principal sujet. « Je suis à 100 % naturel dans les émissions. C’est pour ça qu’on me rappelle, même à certains moments, on m’a dit, ‘Sarah, tu prends beaucoup trop les choses à cœur »

« Déjà je sors d’un divorce. On m’a contre-attaquée, sans raison apparente, sur des harcèlements alors que vraiment, pour le coup, je n’ai rien à voir dedans« . Mais ce qui est vraiment dommage c’est que « quand tu t’exprimes, tout le monde s’acharne sur toi. On t’insulte en outre sur les lives, on t’appuie dessus sans même savoir le pourquoi du comment« .

« A plusieurs reprises, regrettait-elle, je suis tombée vraiment bas« . Pour se défendre, « j’ai envoyé un message à ces personnes en disant: ‘A un moment donné, je vais m’ouvrir les veines. »