Jordan de Luxe a été témoin d’une scène bouleversante. Ruinée et battue par son ex-compagnon, cette actrice livre des confidences glaçantes. Toutes les infos à ne pas manquer.

De passage sur le plateau de l’Instant de Luxe sur Non Stop People, elle a dévoilé tout ; sans la moindre retenue. Ruinée et aussi battue par son ex, cette célèbre actrice livre des confidences glaçantes.

Dès le premier instant de sa conversation avec Jordan de Luxe, Eva Darlan a fait preuve de bravoure. La comédienne de 72 ans n’est pas allée par le dos de la cuillère pour raconter sa terrible histoire. Un cauchemar qu’elle a vécu aux côtés de son ancien compagnon. Toujours aussi rabaissant depuis le début de leur vie de couple, l’homme a fini par montrer son côté violent à l’aube de leur séparation.

« Il m’a mis des coups un peu partout…Je n’ai rien fait sur le coup car ma fille rentrait de l’école.« 


« Ça commence par des dépréciations, par des piques et puis ‘pardon’ et puis ‘je ne te parle plus de toute la journée’ (…) et puis ‘Je ne sais pas si je serais de bonne humeur quand je rentre à la maison, je serais peut-être d’humeur dévastatrice‘ », rapportait-elle.

Arrivée au jour de la « séparation. Il est devenu cinglé, poursuivait-elle. Il m’a mis des coups un peu partout (…) Je n’ai rien fait sur le coup car ma fille rentrait de l’école. Je me suis arrangée pour qu’elle ne voit rien« , se rappelait-elle avec une once d’amertume. Par la suite, l’actrice phare de Banzaï, un film de Claude Zidi, a raconté que le mari violent l’avait également mis sur la paille.

« Je fais très attention, je vis avec 2 000 euros par mois. Ça me va…« 


« Je me retrouve avec des sacs en plastique, deux enfants… J’ai pris une maison mais je n’avais pas les moyens de les payer« , confessait-elle. « Quand on est mariés, sous le régime de la communauté, au moment du divorce, on peut demander à l’autre la moitié de ce que l’on a dépensé pour le couple, ajoutait-elle. Et c’est ce qu’il a fait avec 10 ans de factures, et moi je n’avais rien« , regrettait-elle. Actuellement, « je fais très attention, je vis avec 2 000 euros par mois. Ça me va…« , a-t-elle conclu.