Richard Berry reste au cœur des actualités. L’acteur voit au fil des jours, plus de personnes se rangeant contre lui. Pour cette fois, c’est Bernard Montiel, récemment entré en contact avec lui, qui en fait partie.

Ce début février, peut-on lire dans les colonnes du Monde Coline Berry, la fille de Richard Berry, l’accuser d’inceste. Petite fille, son père l’aurait contrainte à des « jeux sexuels » en compagnie de son ancienne femme, Jeane Manson. Depuis l’explosion du scandale, ils ont été nombreux à soutenir la plaignante dont sa cousine Marilou Berry. Elle a fait part des propos suspicieux provenant des proches de leur famille.

Révélations CHOCS.


Ce 18 février, la maman d’Andy s’est également exprimée dans Paris Match où elle assurait que Coline Berry avait bien toute sa tête. Et dévoile au passage qu’un fait bien précis lui a mis la puce à l’oreille pour ce qui est de la culpabilité de Richard Berry : « La seule chose dont je peux témoigner, c’est que depuis sept ans, mon oncle déploie une énergie incroyable pour faire passer Coline pour une folle ».

Parmi les bon nombres personnes refusant de croire la culpabilité du comédien se trouvent Joséphine et Pascale Louange, respectivement sa fille et son épouse. Sans compter sa sœur Marie, à qui il a offert l’un de ses reins. Dans la foulée, il y a aussi Carla Bruni.

Une tierce s’est manifesté ce 18 février, ni plus ni moins que Bernard Montiel. En direct de Touche pas à mon poste, l’ami des stars a révélé qu’il lui aurait envoyé un message.

« C’est parole contre parole, sa carrière est déjà détruite. »


« Je lui ai envoyé un mot, il m’a répondu très très gentiment », indiquait Bernard Montiel à Cyril Hanouna. l’ancien présentateur de Vidéo Gag a de suite pris soin de souligner qu’envoyer un message ne voulait pas forcément dire « prendre parti ». et de dévoiler le contenu du « mot » en question : « Je lui ai dit que j’étais absolument désolé de cette affaire et que j’espère qu’il y aura une solution finale intéressante pour lui en quelque sorte ». Bernard Montiel de déplorer : « C’est parole contre parole, sa carrière est déjà détruite. »