Tous semblent s’être ligués contre Pierre-Jean Chalençon depuis la brûlante affaire des « dîners clandestins mondains » qu’il aurait organisés au sein de sa propriété parisienne, le Palais Vivienne. Sa tendance à minimiser cette affaire suscite encore plus l’ire des internautes. Le point à travers cet article.

Pierre-Jean Chalençon prend plaisir à prendre à la légère l’histoire des « dîners clandestins » sauf que la situation semble avoir pris une plus grande envergure. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien énergumène de l’équipe d’acheteurs d’Affaire conclue ne fait rien pour arranger la situation. Au contraire, son comportement a le don d’entraîner une vague d’indignation sur la Toile.

Le sosie de Michel Polnareff est pour l’heure visé par une enquête du parquet de Paris. Il a été placé ce vendredi 09 avril en garde à vue pour mise en danger de la vie d’autrui et pour pratique d’activités illicites. Plus Pierre-Jean Chalençon parle, plus il s’attire les foudres autant de ses proches que des internautes.

Stéphane Bern prend la défense de Pierre-Jean Chalençon.


La plupart des personnalités qui ont osé rompre le silence fustigent souventes fois le spécialiste de l’ère napoléonienne à part peut-être cette rare célébrité qui tentait tant bien que mal à prendre sa défense. Ce qui a été loin d’avoir fait l’unanimité. Stéphane Bern lui, s’y est mis…Sauf que cela n’a pas eu l’effet escompté. « C’est un garçon plutôt sympathique et fantasque, mais sa soif de reconnaissance médiatique ne l’incite pas toujours à mesurer la portée de ce qu’il dit, livrait l’animateur de Secrets d’histoire dans les colonnes du Parisien avant de souligner : « Ça lui a déjà joué des tours, et je crains que cette dernière sortie ne lui coûte très cher Parisien, samedi 10 avril 2021.

« Tout s’enflamme si vite aujourd’hui…« 


En pleine tourmente, Pierre-Jean Chalençon peut tout de même compter sur le soutien vraiment inconditionnel d’une bien rare personnalité. Il s’agit de son confrère Nelson Monfort. « Je suis désolé de ce qui lui arrive, précisait-il. Et de déplorer : « Tout s’enflamme si vite aujourd’hui… »

Pierre-Jean est avant tout un homme passionné et passionnant. Le collectionneur est sérieux, admirable ; l’homme est flamboyant, parfois extravagant. Les petits débordements font partie de son style. Cette polémique regrettable ne doit pas masquer la considération qu’il mérite. », pouvait-on lire.