Convié ce 15 mars 2021 par Jean-Marc Morandini dans « Morandini Live » sur CNews ainsi que sur Non Stop People, Patrick Sébastien lui a dévoilé sans ambages avoir été victime de boycott sur toutes les chaînes appartenant au groupe France Télévisions. Fashiontechweek vous rapporte tout.

« Je suis, révélait-il en exclusivité, interdit sur le service public. Je suis interdit, interdit, réitérait l’ancien animateur vedette de la seconde chaîne. Ça veut dire que je ne peux pas être invité. Il y a, selon lui, des ordres pour interdire de m’inviter« .

« J’ai plein d’autres choses à faire » !


Sans pour autant connaître les raisons pour lesquelles il aurait été blacklisté, l’interprète de Sardines ne manquait pas de défendre sa cause : « Qu’ils ne viennent pas parler de liberté d’expression. Je n’ai pas tenu de propos racistes, sexistes ou insultants. Le nom de Patrick Sébastien est rayé. Ce n’est pas grave« .

Toutefois, cela ne l’empêche point de continuer à collaborer avec d’autres chaînes. « TF1 est très sympa avec moi, C8 est très sympa avec moi, assurait-il. Ce n’est pas dit qu’on ne m’y reverra pas mais pas pour faire des émissions. J’ai des idées de jeux… J’ai plein d’autres choses à faire« , révélait au passage le mari de Nathalie Boutot.

En avril 2019, Patrick Sébastien avait confié au TV Grandes Chaînes : « Je n’ai jamais été quelqu’un de lisse. Et la télé d’aujourd’hui est une télé de cireurs de pompes et je ne suis pas un cireur de pompes ! Je vis cela comme un chagrin d’amour : on est triste de se quitter mais, après, on se rend compte que ce que l’on vit maintenant est mieux. »

La manière dont la production a évincé Patrick Sébastien lui est resté en travers de la gorge.


Après plus de 20 ans de loyauté chez France 2, il s’est fait jeter comme un bon à rien. Ce qui lui fait le plus mal, c’est la conséquence de ce licenciement sur ses subalternes : « Ce n’était pas le fait d’arrêter, mais la méthode immonde. Ils ont voulu me punir moi, mais ce sont les gens qui aimeraient mes émissions qu’ils ont punis. Je garde les bons souvenirs et la sensation du travail bien fait ».