Très active sur les réseaux sociaux, Amel Bent prend toujours son temps pour informer ses abonnés de tous les nouveaux événements qui viennent bouleverser son existence. Le dimanche 24 janvier dernier, la chanteuse avait effectué une nouvelle déclaration via son fil Instagram. Contre toute attente, elle évoquait les « dernières heures» de son époux…

Il faut dire qu’Amel Bent a pratiquement tout pour être à la fois une femme, une mère et une épouse très heureuse. Heureux parents de deux filles ( Sophie et Hana, NDLR), Amel Bent et Patrick Antonelli filent jusqu’à aujourd’hui le parfait amour.

Amel Bent créé la surprise générale auprès de sa communauté


Mais ces derniers temps, cette belle image est entrain de passer dans l’ombre suite à l’infraction commise par l’époux de la célèbre artiste. En effet, le jeune papa, patron d’une agence d’auto-école, avait délivré, de façon illégale, de nombreux permis de conduire à des clients qui étaient pour la plupart des célébrités.

Reconnu coupable après un long procès surmédiatisé, Patrick Antonelli a écopé une lourde peine avec quatre ans d’emprisonnement dont deux fermes ainsi qu’une amande très salée. Bénéficiant d’une longue période d’observation accordée par les autorités judiciaires, la peine de l’ex-mari d’Amel Bent n’avait pas eu un effet immédiat. Jusqu’à présent, il jouit toujours de sa liberté et continue de vivre auprès de sa belle ainsi que de leurs deux enfants.

Mais pourquoi il a fait un flan le fromage, il a pas fait un coulant ?


Le dernier message d’Amel Bent fait-il référence à l’application imminente de sa grosse peine ? Le doute plane dans la tête de ses nombreux abonnés. Sur Instagram, la célèbre interprète de « Ma philosophie » avait posté une vidéo résumant le week-end de rêve qu’elle a passé auprès de sa famille. « Mais pourquoi il a fait un flan le fromage, il a pas fait un coulant ? », s’interrogeait-elle en s’adressant à son ex.

« Réaction chimique bizarre ! Il a même le goût du flan », poursuivait-elle sans montrer son visage face à la caméra. Mais la chanteuse ne se contentait pas tout simplement de ces critiques culinaires. « C’est peut-être les dernières heures de Patoche », se demandait-elle encore.