Ludovic l’éboueur dans TPMP a livré ce mardi un témoignage des plus émouvants. Le fervent défenseur de la planète était en pleurs. Résumé.

Cyril Hanouna recevait ce mardi 20 avril Ludovic l’éboueur dans TPMP. C’est dans la rubrique  « Le témoin du jour«  du talk-show qu’il est intervenu.

Qui est Ludovic, l’éboueur à plus de 85000 abonnés ?


Éboueur de métier à Paris depuis déjà quatre ans, l’invité du papa de Lino et Bianca compte à son actif, plus de 85 000 followers sur TikTok. C’est en effet à travers la plateforme que le fervent défenseur de la planète incite les jeunes pour adopter au quotidien un comportement à la fois responsable et civilisé. L’occasion pour lui de mettre en avant l’utilité de sa profession, grâce à des vidéos « Avant / Après » saisissantes des rues de Paris.

« C’est dégueulasse, oui, mais c’est bon pour la planète » !

« On a appris à connaître le métier des éboueurs grâce à vous« , lui confirmait l’animateur. « J’ai toujours voulu devenir éboueur, depuis tout petit déjà. J’étais sensible à la planète(…) Et dans la rue, (…) je ramassais les papiers par terre. Ma maman me disait : ‘C’est dégueulasse ce que tu fais’. C’est dégueulasse, oui, mais c’est bon pour la planète« , expliquait Ludovic.

Cyril Hanouna a par la suite diffusé une séquence de son reportage pour Brut. Une séquence revenue expressément sur l’extrait où un passant lui avait jeté sur lui une bouteille d’eau en plastique vide.

Ludovic n’a pu rester indifférent . Les larmes lui étaient très vite montées aux yeux. « Ça me touche encore de revoir ça…, confiait-il. Ça n’arrive pas souvent, non, mais ça arrive. C’est un métier qui est dangereux. En ce moment avec la covid, on ramasse les masques, il y a des masques qui sont contaminés. On ramasse des seringues, on peut se faire agresser. Tout peut arriver, indiquait-il. Il faut être vigilant. La première année, une fois, racontait-il.

« On m’a craché dessus. (…) J’ai passé une sale journée, j’étais vraiment pas bien du tout. Comment on peut haïr une personne qui fait que de bien, qui fait du bien à la propre personne, qui fait du bien à la planète ? Je ne comprends pas« , se demandait Ludovic la gorge toujours nouée depuis le plateau de C8.