A la tête d’un nouveau numéro de N’oubliez pas les paroles, Nagui a réussi à créer un véritable malaise depuis le plateau de France 2. Valentine a, à un moment du jeu musical a fini par réprimander sa Maestro. Retour sur cette séquence particulière.

Nagui recevait ce mercredi 17 février une certaine Sophie. Cette dernière venue précisément pour tenter d’arracher le fameux micro d’argent à l’actuelle Maestro, Valentine. Si la Maestro a signé ce mercredi soir sa cinquième victoire dans N’oubliez pas les paroles, elle a en même temps gagné sa première réprimande venant de Nagui.

Valentine se moque de son adversaire.


Ayant mal interprété un geste de Valentine, le mari de Mélanie Page s’est empressé à la recadrer. De quoi créer une atmosphère de malaise sur le plateau entier. « Mais vous n’avez pas le droit de faire ça !, s’exclamait-il après avoir constaté le sourire de Valentine lorsqu’elle a vu sa concurrente avoir beaucoup de mal à trouver les mots manquants de la chanson qu’elle était en train d’interpréter.

« Sophie chante, elle ne trouve pas les mots et à ce moment-là, Valentine se retourne vers elle et elle fait : ‘Hey’ avec un sourire qui vient lui barrer le visage du style : ‘Je suis trop contente que tu te sois plantée‘ », se mettait-il à expliquer, avant que Valentine n’ait pris sa défense. « Non, ce n’est pas ça du tout ! », lui corrigeait-elle complètement embarrassée. Valentine d’ensuite poursuivre : « C’était parce que le refrain était entraînant. »

Des propos qui ne semble pas avoir suffi à convaincre l’animateur vedette de France 2. Sophie de prendre la parole et de donner son avis à elle : « Je ne l’ai pas du tout pris comme ça ». « OK, d’accord, je vois le mal partout, même là où il n’est pas« , capitulait finalement Nagui.

« Mais j’étais jeune ! Je ne ferai plus ça aujourd’hui ! »


Une petite séquence malaise laissant place à l’ambiance habituelle sur le plateau du karaoké géant. Là même où Nagui a, quelques jours plus tôt, appris une énorme révélation sur le couple de Magali Ripoll admettant avoir espionné son compagnon Antoine. « Mais j’étais jeune ! Je ne ferai plus ça aujourd’hui ! », s’était-elle ensuite défendue lorsque Nagui appela le principal intéressé pour le lui dire.