Nagui recevait ce vendredi 19 mars 2021 une certaine Céline venue tenter d’arracher le fameux micro d’argent à Sylvie, l’actuelle Maestro de N’oubliez pas les paroles. A sa grande surprise, cette candidate en savait un peu trop sur lui. Fashiontechweek vous dévoile le lien surprenant qu’il a avec la Céline en question.

« Je suis fonctionnaire du ministère de la Culture, se présentait Céline, la candidate venue se mesurer à la Maestro Sylvie avant qu’elle ne poursuive : « Lors de mon premier boulot, je travaillais au service de décoration. Rien à voir avec les décorations de Noël : ce sont les distinctions honorifiques si vous préférez« .

« Tu te la pètes ? Oui, je me la pète » !


Dans la foulée, sans que Nagui s’y attende, la candidate de lui lâcher une grosse info sur lui. « Et l’un des premiers dossiers que j’ai traités, lui apprenait-elle encore. C’était le vôtre. Pour votre titre de chevalier de l’ordre du Mérite« . Et l’époux de Mélanie Page surpris comme jamais, de lui dire : « Mais non ? » Nagui de rajouter : « Chevalier du mérite ou des arts et lettres ? Parce qu’il y a un gros problème, j’en ai plusieurs… « , lâchait-il l’air amusé. Fabien Haimovici d’alors lui balancer en pleine figure  : « Tu te la pètes ? Oui, je me la pète« , admettait-il avec beaucoup de fierté. Nagui d’ensuite se rappeler : « Chevalier des Arts et Lettres j’étais extrêmement ému. Je repense à Frédéric Mittérand qui me l’avait remise… »

Après avoir été choisi pour être Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres courant de l’année 2011, ce n’est qu’au courant 2014 que Nagui a ensuite reçu l’insigne indiquant son statut de Chevalier des Arts et Lettres. Deux dates qu’il ne risqueraient pas d’oublier.

« Je me suis rencardée sur votre vie. Alors je sais tout de vous maintenant… » !


Après ce petit moment riche en émotions, le présentateur vedette de France 2 d’ensuite demander à la candidate le rôle précis qu’elle avait joué lors de la remise de ces « décorations honorifiques« .

« C’est vous qui avez fait quoi ? », lui interrogeait-il par la suite. « Je me suis rencardée sur votre vie. Alors je sais tout de vous maintenant… », lui répondait-elle toute taquine. Voilà qui est dit.