Eliminé de NOPLP, découvrez cette folle histoire du Maestro Baptiste. Avant ces 40 belles victoires, le jeune homme a misé sur des années de préparation. Les détails.

Depuis maintenant plusieurs jours, le Maestro Baptiste est éliminé de NOPLP après 40 victoires. Un exploit qu’il a construit après des années de préparations.

Le parcours de Baptiste dans NOPLP


Avant le 29 avril 2021, le jour de son élimination, Baptiste régnait en maître sur le plateau du Karaoké géant de France 2. Et lorsque l’inévitable s’est produit, les téléspectateurs qui se sont attachés à lui n’ont pas caché leur tristesse.

Sur les réseaux sociaux, ils étaient nombreux à se mobiliser pour encourager le jeune homme. Mais l’ex- danseur de ballet a de quoi être fière de son parcours sur le jeu de Nagui. Car après ces 40 victoires bien méritées, Baptiste a pu récolter une coquette somme de 160 000 euros.

« J’ai tout de suite dit à Nagui que ça ne sentait pas bon pour moi« 


Par ailleurs, c’est sur un titre qu’il connaît par cœur que le jeune Maestro se fait piéger. « Je ne sais pas si je me suis trompé par fatigue, déconcentration ou abus de confiance. J’ai fait une erreur vraiment bête sur le refrain de Nuit magique de Catherine Lara. Ça aurait dû rouler tout seul, parce que ce n’est pas une chanson piège et que je l’avais travaillée. Mais comme la candidate en face de moi avait révisé plus de 800 chansons, j’ai tout de suite dit à Nagui que ça ne sentait pas bon pour moi« , confiait-il à Femme Actuelle.

La seule chose que Baptiste regrette suite à son élimination, c’est avant tout ses années de préparation. En effet, avant sa participation au casting de N’oubliez pas les paroles, le jeune homme ne voulait pas laisser place au hasard. Il avait donc pris son temps pour mieux se préparer. Une stratégie qui a ainsi fait ses preuves. Car Baptiste a pu conserver le micro d’argent pendant un peu plus d’un mois. Un exploit que de nombreux candidats rêvent d’obtenir mais sans grand succès.

Suite à une grave blessure au dos, il a abandonné la danse pour se remettre à la chanson. « Sa bouée de sauvetage« , confiait-il souvent. « J’ai arrêté la danse en août 2018, j’ai commencé à apprendre des titres tout seul, trois ans d’apprentissage, en me basant sur les paroles des chansons enregistrées à la Sacem, en participant à des karaokés sur Youtube«