Dans NOPLP, ces critiques assassines dont Baptiste faisaient récemment objet continuent à faire du bruit. Le Maestro ne compte plus en effet se laisser faire. Ses détracteurs ont franchi la limite du tolérable.

Dans NOPLP, les critiques assassines dont Baptiste en a été victime continuent à faire énormément de bruit. Assurant ne pas en tenir compte, Baptiste a-t-il fini par être blessé ?

« Pour moi, les haters n’existent pas. On m’avait prévenu qu’en restant longtemps à la télé, il y aurait des haters qui déversent leur venin, comme pour tous les maestros d’ailleurs, confiait Baptiste. Ça pourrait m’affecter si je leur accordais de l’importance, donc je ne leur en accorde pas !”, estimait-il sans ambages.

« L’homophobie est un délit. Et les gens l’oublient derrière leur ordinateur” !


Sauf que les critiques portant sur sa déviation sexuelle ont eu le don de le faire sortir de ses gonds. “Il m’est arrivé de répondre à quelques personnes. J’ai aussi signalé des commentaires, parce que la liberté d’expression d’accord, mais l’homophobie est un délit. Et les gens l’oublient derrière leur ordinateur”, poursuivait-il dans les colonnes du magazine Femme Actuelle. Il faut savoir que le nouveau protégé de Nagui partage sa vie depuis près de onze ans aux côtés de son chéri Mickaël. D’ailleurs, il ne manque pas d’afficher son bonheur sur la Toile.

Si l’actuel Maestro s’accommode des celles visant ses performances vocales, les insultes homophobes quant à elles, ne passent pas. Pour ce faire, le jeune homme a jugé nécessaire de mettre les points sur le « i« .

Mais l’homophobie, c’est grave.”


Après, ceux qui critiquent mes problèmes de rythme, je n’en ai rien à faire ! S’ils n’ont que ça à faire, tant mieux pour eux”, indiquait-il. “Mais l’homophobie, réitérait Baptiste. C’est grave.”

Dans la foulée, le danseur professionnel de reconnaître qu’il s’est fait tout de même quelques fans depuis sa participation au karaoké géant de France 2. “Je reçois une vague d’amour et de soutien. J’ai l’impression que les téléspectateurs m’ont apprécié quand même, c’est assez touchant”, avait-il conclu.

Le jeune Maestro de 33 ans affiche à l’heure où l’on parle 25 victoires et 100.000 euros de gains au compteur.