Nolwenn Leroy a-t-elle été réellement lâchée par sa maison de disque ? La vérité éclate enfin au grand jour. On vous livre les détails.

Nolwenn Leroy a été révélée au grand public par la Star Academy 2 dont elle en a été la grande gagnante. Elle a depuis publié sept albums studio, deux albums live, et classé deux singles (Cassé et Nolwenn Ohwo !) à la première place du Top 50.

Nolwenn Leroy, une femme engagée.


Elle a vendu plus de 3 millions de disques courant novembre 2018. Intégrant la troupe des Enfoirés depuis 2006 pour l’association Les Restos du cœur, elle est également la marraine de la Fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés et soutient au passage plusieurs autres associations caritatives.

Côté vie privée, cela fait plus d’une décennie que Nolwenn Leroy et le tennisman Arnaud Clément partagent leur vie ensemble. Ils vivent un amour sans ombre. Un love story qu’ils ont toujours vécu loin des regards curieux. Des gradins de Roland Garros aux salles de concert, la chanteuse et le tennisman se soutiennent mutuellement.

Le 13 juillet, le couple a accueilli son premier enfant, un petit garçon auquel le couple a donné le prénom de Marin. Depuis leur bonheur n’a fait qu’agrandir. Toutefois il est hors de question pour Nolwenn Leroy de renoncer à la musique. « Je veux partir en tournée début 2018« , confiait-elle au micro de Parisien. Et de poursuivre : « J’en profite pour remercier Beyoncé, Marion Cotillard et Léa Salamé qui prouvent à tout le monde que l’on peut être mère sans s’arrêter de travailler. Je serai artiste et maman à plein temps« .

 » Nolwenn Leroy a été remerciée par sa maison de disques  » !


Aux dernières nouvelles, Nolwenn Leroy aurait été lâchée par sa maison de disques. Des rumeurs démenties dans les colonnes du magazine Paris Match.

Peut-on y lire que « Tout comme Vanessa Paradis, Nolwenn Leroy a été remerciée par sa maison de disques », ce qui n’est pas le cas puisqu’elle a « trouvé où rebondir », y indique-t-on dans leur numéro de la semaine. Au contraire, « elle a trouvé refuge chez Souave, une structure indépendante, filiale du label Tôt ou Tard, celui de Vincent Delerm et Albin de la Simone ».