Il faut dire que Nathalie Marquay a pris goût à déballer sa vie intime en publique. Présente sur le plateau de Touche pas à mon poste le mardi 23 mars dernier, la femme de Jean-Pierre Pernaut s’est livrée encore dans une confidence inattendue en dévoilant cette sombrissime histoire de divorce dans son couple…Le choc !

Très investie dans son nouveau statut de chroniqueuse de Touche pas à mon poste, Nathalie Marquay ne se résigne plus pour partager avec détails près toutes les anecdotes des plus croustillantes de son histoire d’amour avec l’ancienne figure emblématique du journal de 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut.

Après avoir vanté en plein direct du talk-show de C8 les performances sexuelles de son mari lors d’un débat qui s’est porté sur la Saint-Valentin, Nathalie Marquay récidive encore le 23 mars 2021.

« Il paraît que vous avez craqué direct ?« 


En effet, l’ancienne Miss France était revenue sur l’un de leurs rendez-vous galants au tout début de leur relation et où elle s’était rendue compte que le présentateur télé deviendrait inévitablement son mari et l’heureux papa de ses enfants.

Très intéressé par cette incroyable anecdote, Cyril Hanouna voulait la pousser à en dire davantage. « Il paraît que vous avez craqué direct ?« , lui demandait-il avec son air malicieux. Très inspirée par la question de son boss, l’ancienne ambassadrice de beauté s’est rappelée de ce moment particulier qu’elle a passé avec celui qui est devenu plus tard son époux comme si c’était hier.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut : un couple réunit par le destin ?


« Cela faisait dix ans qu’il était en séparation avec sa femme et ça faisait dix ans qu’il attendait son papier de divorce », rapportait la maman de Tom et Lou Pernaut avec précision. « Dès que j’ai su qu’il avait eu son papier de divorce, j’ai su que c’était un homme pour moi« , s’assurait-elle avec beaucoup d’émotion.

Une façon pour dire que son union avec Jean-Pierre Pernaut a été déjà écrite bien avant leur rencontre…La preuve ? « Le jour où l’on s’est rencontré, il venait d’avoir ce papier donc c’est formidable. On était fait pour se rencontrer !« , précisait-elle en s’appuyant toujours sur la théorie du destin.