Nagui se retrouve pour l’heure au cœur d’un nouveau scandale pour lequel personne ne s’attendait. Après la publication de l’article faisant mention de son énorme contrat de 100 millions d’euros, il ne lui fallait point ce genre de polémique. Le point sur la situation.

Ce contrat de 100 000 millions d’euros a le don de donner le tournis à certaines personnes dont notamment la députée Frédérique Dumas. Comme l’on peut lire dans les colonnes de Femme actuelle, l’ex LREM et membre du Groupe Libertés et Territoires a été la première à rappeler la classe politique à la raison. Elle avait en effet, courant novembre dernier, interpellé Roselyne Bachelot.

Une politique s’en prend à Nagui.


« Il n’y a pas d’exigence d’audience, il n’est pas prévu d’audit, la commande porte sur certaines émissions dont le concept n’est pas précisé alors que le montant financier, lui, est bien garanti », affirmait-elle dans l’Obs, évoquant ainsi « les clauses exorbitantes du droit commun et dérogatoires par rapport aux usages professionnels ». Bref, elle exige qu’une enquête soit ouverte.

Comme si cela ne suffisait pas à Nagui, il se retrouve déjà entraîné dans un autre scandale. Cette fois, rien à avoir avec son gros contrat du siècle mais pour une toute autre raison. Son ex Marine Vignes a fait des révélations très intimes sur Instagram et balance sans filtre sur un gros problème…

Interrogée par des internautes, l’animatrice télé a tout d’abord assuré l’importance de s’ouvrir à quelqu’un d’autre après une rupture.  « Important pour soi et pour les enfants aussi d’ailleurs. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’amour ! », faisait-elle mention.

 » Avec Nagui, on a fait des erreurs  » !


Quant lui vînt une autre question portant sur la « garde alternée« , celle qui a depuis refait sa vie avec le réalisateur Marc Antoine Colonna a été très cash : « Ouch ! C’est un véritable crève-cœur pour les mamans… Mais important pour les enfants de trouver leur place des deux côtés« .

Et de laisser entendre courant 2011 dans les colonnes du magazine Closer : « Pour qu’un enfant soit épanoui, il ne faut pas dénigrer ses ex. Avec Nagui, on a fait des erreurs, mais aujourd’hui, j’ai trouvé le bon équilibre« .