Nagui a marqué les esprits lors de son passage à l’antenne de France 5 sur le plateau de C à Vous le mercredi 14 avril 2021. Connu pour sa grande discrétion, l’animateur de NOPLP a livré une rare confidence au sujet de la disparition de son père. L’occasion également pour le mari de Mélanie Page de revenir sur cette réaction surprenante qu’avait eue sa mère un jour suivant l’annonce de la mauvaise nouvelle.

Après la nouvelle fracassante annonçant son départ aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui continue de faire parler de lui. En effet, l’animateur de Taratata, accompagné de Guillaume Labbé, a honoré de sa présence le dernier numéro de C à Vous le mercredi 14 avril 2021.

« Il y a un temps pour tout « 


Conviés par Anne-Elisabeth Lemoine, les deux hommes sont venus à l’antenne de la cinquième chaîne dans le cadre de la sortie de L’école de la vie. Produite par le meilleur copain de Michel Cymes, la série sera diffusée sur la deuxième chaîne pour bientôt.

En se reconnaissant dans une partie de l’histoire racontée dans le feuilleton , Nagui s’es épanché sur un épisode très éprouvant de son enfance. L’animateur s’est surtout souvenu de l’attitude de sa défunte mère face à la dépouille de son père.

« Malgré le deuil de notre papa, confiait-il, le lendemain matin, elle me dit : ‘Je vais en cours« . « Je lui dis ‘Non, surpris par sa réaction. Il y a un temps pour tout« , ajoutait-il. Naturellement, « elle me dit« . « Non, mes élèves m’attendent, je dois y aller« , insistait-elle.

« Une passion vous retienne au moment » très difficile.


Une réponse qui ne cesse d’émerveiller Nagui jusqu’à présent. « Le fait de dire ‘On m’attend, je dois être utile. Je dois y aller, j’ai cette responsabilité-là« , l’a marqué à vie.  » Dans le métier en tout cas, s’assurait-il.

« J’ai vu de l’enseignant, c’était une évidence et il n’y avait pas de débat, il n’y avait pas de discussion« , affirmait-il vers la fin. « Et je comprends qu’une passion vous retienne au moment où il y a une tempête, et qu’on a besoin de se raccrocher à quelque chose« , a-t-il conclu avant de passer à la trame de son film.