Et c’est reparti de plus belle ! Décidément ça n’est pas prêt de finir entre Camelia Jordana et ses détracteurs. Se retrouvant encore une fois au milieu, Nagui d’en faire lourdement les frais.

Camelia Jordana n’est plus à présenter…Connue pour ne pas avoir la langue dans sa poche, la chanteuse fait souventes fois polémique.

Si elle a, autant de détracteurs à ses trousses, c’est à cause des critiques qu’elle a émis à l’endroit des policiers françaises sur le plateau d’On n’est pas couché  : « Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France ».

Nagui s’attire encore une fois les foudres des internautes.


Rappelez-vous, en conviant ce mois d’octobre dernier la jeune chanteuse dans son émission radiophonique, Nagui s’en est pris plein dans la figure.

Ce mardi 26 janvier, à l’occasion du show exceptionnel organisé dans « Taratata 100% Live« , Nagui recevait Camelia Jordana parmi ces quinzaine d’invités . Si certains artistes y avaient interprété leurs plus grands succès, d’autres ont par contre livré de très belles reprises. Dans la foulée, il y a eu notamment des medleys.

Comme à son habitude, Nagui de poster les meilleurs moments de la soirée de son programme mensuel sur son fil Instagram. Sans surprise, l’une de ses publications de lui valoir un florilège de critiques. A cause précisément de sa dernière invitée.

« Le cauchemar cette fille aussi bien quand elle chante que quand elle parle d’actu  » !


Peut-on lire sur la Toile : « Le cauchemar cette fille ! Aussi bien quand elle chante que quand elle parle d’actu », « Ne voulant pas l’entendre je n’ai pas regardé et vu les dernières sorties de Jordana je pense que j’ai raison », « Quel massacre, Brel doit se retourner… », « J’espère que c’était son dernier passage dans cette émission, sinon c’est soutenir cette chose qui ne mérite aucune sympathie. À vite oublier », «Faites-la taire par pitié…. L’émission était géniale jusqu’à maintenant… insupportable ! », « Ne l’invitez plus !! », « Quand je l’ai vu, j’ai zappé ailleurs, le temps que ça passe« .