En accueillant ce 01 février un certain Michaël dans Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a profité de l’anecdote du challenger sur Johnny Hallyday pour en lâcher une. L’animateur phare de France 2 de revenir précisément sur un souvenir très savoureux du légendaire rockeur. Une anecdote que lui avait en effet rapporté Eddy Mitchell.

Tous les inconditionnels de Tout le monde veut prendre sa place le savent. Les anecdotes constituent le sel du divertissement de Nagui.

 » Il avait quelque chose d’animal  » !


Pour le numéro inédit diffusé ce 1er février, Michaël figurait parmi les challengers de ce midi. Ce dernier s’avère être un fan de Johnny Hallyday. D’ailleurs, il raconte avoir eu la chance d’assister à un des concerts du Taulier : « C’était grandiose… il avait quelque chose d’animal. Il avait une aura assez exceptionnelle. Il m’a suivi de mes neuf ans jusqu’à aujourd’hui. »

De quoi faire raviver un souvenir chez l’époux de Mélanie Page : « Il faut reconnaître une chose, y compris sur sa dernière tournée, alors qu’il était malade, alors qu’il prenait des tonnes de médicaments pour se soigner, dès l’instant où il arrivait sur scène, il était totalement transformé. » avant d’en venir à l’une des anecdotes d’Eddy Mitchell.

« Johnny est une bête de scène » !


C’est une histoire survenue au cours de la dernière tournée des Vieilles Canailles : « Pendant qu’ils chantaient tous les trois, raconte-t-il. Dutronc, Eddy Mitchell et Johnny, Johnny se penche vers Eddy et lui dit : « Il faut que je sorte… je ne suis pas bien… » Eddy pense donc à la maladie, se dit que c’est grave (…) Il chante un tout petit peu la setlist pour que Johnny puisse sortir, et Johnny revient en pleine forme », poursuivait Nagui. « En fait, le seul truc qu’il y avait, c’est qu’il avait mangé trois ou quatre chilis con carne juste avant et qu’il avait… ce qu’il se passe quand on mange trop de chili con carne ! Et donc rien à voir avec la maladie, c’était juste un moment où il avait la courante ! »

« Mais une bête de scène vous avez raison. Johnny, on ne l’oubliera jamais ! », finit-il par conclure avant de passer un extrait de son tube culte, allumer le feu.