Réputé comme étant un humoriste hors pair, assurant d’ailleurs son grand succès à l’antenne de France 2, Nagui ne réussit pas toujours toutes ses blagues. C’était exactement le cas pour ce samedi 30 janvier 2021. En recevant Justine sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, l’animateur a enchaîné la médiocrité…

Aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place depuis près de quinze ans, Nagui s’est forgé un caractère peu conventionnel que les plus fidèles des téléspectateurs de son jeu ne cautionneraient pas nécessairement.

En véritable spécialiste des polissonneries, Nagui n’hésite pas également à couper court à ses candidats pour relancer ses propres opinions. Une attitude particulièrement lourde qui agace ses followers, surtout quand il rate ses petites plaisanteries comme ce fût le cas pour le samedi 30 janvier 2021.

Les confidences chocs de la candidate de Nagui


Ce jour-là, le mari de Mélanie Page faisait face à Justine, l’un des challengers de cette nouvelle édition de Tout le monde veut prendre sa place. Tout a commencé lorsque la jeune femme, au moment de s’attaquer à la fameuse étape de présentation, avait pris l’initiative de raconter sa première rencontre avec son compagnon, répondant au nom de Martin. Un rendez-vous galant qui a failli tourner au cauchemar.

En effet, Justine était à deux doigts de s’étouffer en avalant une petite branche de persil au moment où elle avait siroté son délicieux gaspacho. « Donc c’était un peu catastrophique », avouait-elle au tout début de son récit. « Il m’a invitée au restaurant, un petit restaurant semi-gastronomique à Dinart, dans l’Île-et-Vilaine… », poursuivait-elle.

Mais l’animateur, comme à son habitude, n’avait pas laissé sa candidate aller jusqu’au bout de sa phrase. « Semi-gastronomique ça veut dire qu’il n’y en a qu’un des deux qui a la gastro en sortant ? », lançait-il. Une sortie, applaudie par le public.

Cette blague de trop de Nagui.


Imperturbable, Justine a repris le fil de son histoire: « on nous a offert une petite mise en bouche… ». Et là, Nagui s’était encore insurgé pour signaler la portée graveleuse de l’expression. Une vanne de trop qui n’avait pas produit l’effet escompté malgré le fou rire qui s’est déclenché par la suite…