La mort de Faustine Nogherotto n’a pas manqué de toucher bien des cœurs. Connaissant pertinemment les maladies qui la rongent, la jeune chanteuse a, à un mois de sa mort, livré un récit des plus bouleversants via son compte Facebook. Retour sur ce moment de forte émotion.

C’est ce samedi 30 janvier que Faustine Nogherotto, révélée lors de la Star Academy 6, s’est éteinte du haut de ses 31 ans comme l’on peut lire via les réseaux sociaux. Cette jeune chanteuse qui des années durant, souffrait de pathologies encore méconnues jusque-là.

Faustine Nogherotto demande une faveur à Nagui.


« J’ai deux pathologies rares, dont on n’entend jamais parler et c’est un vrai enfer à vivre au quotidien. Il n’y a pas de recherches en France et il n’y a pas d’avancées », regrettait-elle non sans émotion tout en implorant alors Nagui  de mettre sur pied « un spectacle musical ou une émission pour réunir des fonds pour ces deux maladies qui sont vraiment très dures à vivre ». Ce à quoi le mari de Mélanie Page s’engage à « travailler ».

Cela fait déjà une décennie que Faustine Nogherotto vit avec l’encéphalomyélite myalgique et le syndrome de Gougerot-Sjögren.

A un mois de sa mort soit le 29 décembre dernier, Faustine Nogherotto avait depuis son compte Facebook livré un témoignage poignant sur l’enfer qu’elle avait vécu au quotidien particulièrement l’« insupportable » sensation de l’eau de bain sur sa peau.

« Je suis folle d’aller me doucher dans cet état, je vais le payer très cher », mais j’y suis allée quand même. J’ai déjà dû me passer de douche pendant des mois, et on m’a déjà douchée », faisait-elle mention ce jour-là.

 » Elle s’est éteinte entourée des siens « .


Tout en faisant part que ça lui manquait de vivre simplement : « Il y a 10 ans, je me séchais les cheveux après la douche, je me maquillais, je lissais ou bouclais mes cheveux après la douche. Je chantais sous la douche, je souriais sous la douche. Je vivais tout simplement. »

« On m’a indiqué à l’instant qu’elle avait demandé l’euthanasie en Belgique. Elle s’est éteinte entourée des siens, mettant fin à sa douleur », indiquait un de ses amis proches, Johann Margulies.