Michel Sarran et Pierre-Jean Chalençon sont-ils vraiment reliés par cette affaire de dîners clandestins? De quoi intriguer au vu des prises de positions du chef contre ces pratiques. Le collectionneur ne manque pas de se marrer de la situation.

Michel Sarran et Pierre-Jean Chalençon font récemment beaucoup de bruit. L’affaire des « dîners clandestins » continue de défrayer la chronique. Un autre nom vient d’être cité : celui de Michel Sarran. Ayant pris connaissance de la nouvelle, Pierre-Jean Chalençon s’est vite emparé de son Twitter pour se moquer du célèbre chef.

Depuis le reportage de M6 portant sur les fameux « dîners clandestins » organisés à Paris chez ledit célèbre collectionneur, Pierre-Jean Chalençon est sur toutes les lèvres. En effet, il en est accusé d’être l’organisateur au sein de son Palais Vivienne. Si le passionné de l’ère napoléonienne n’a jamais reconnu les faits, la police judiciaire a récemment perquisitionné son domicile. De même que celui du chef Christophe Leroy. Ils étaient tous deux d’ores et déjà placés en garde à vue.

Michel Sarran répond.


Comme rapporté par Le Monde, un autre chef serait également impliqué dans l’affaire. Ni plus ni moins que Michel Sarran, celui-là même qui a maintes fois poussé des coups de gueule contre précisément ces pratiques. Le juré de Top Chef avait, effectivement tel qu’indiqué par le média, « signé la carte du Club TP90, le ’restaurant d’entreprise’ – ou plutôt ’club de direction’ – de la Fédération nationale des travaux publics« . Il s’agit notamment des « salons privatifs » localisés dans « un immeuble des Champs-Elysées« .

« Si le chef Sarran s’y montre peu, y assure-t-on. Il peut compter sur le talent d’une équipe de cuisiniers animée par l’un de ses ’lieutenants’, le chef Frédéric Le Guen-Geffroy, salarié de la société Michel Sarran Conseil« .

Face à ces déclarations, l’acolyte de Philippe Etchebest n’a pas attendu longtemps pour livrer sa version des faits. Il avait assurément tout démenti à travers un long communiqué envoyé par les soins de M6. Michel Sarran affirme ne jamais avoir été « présent lors de ces déjeuners ou diners à la Fédération Nationale des Travaux Publics”.

Pierre-Jean Chalençon se marre de la situation.


« L’arroseur arrosé”, ne manquait pas de réagir l’ex-acheteur d’Affaire conclue sur son réseau social à l’oiseau bleu. Une blague loin de faire l’unanimité. “Non, on dit bienvenue au club”, lui avait rectifié l’un de ses abonnés.