De passage sur Sept à Huit, Michel Sardou s’est livré à cœur ouvert sur cet épouvantable sacrifice de sa vie. Une confidence inédite qui n’a pas laissé de marbre les fans du chanteur. Voici ses confidences.

Après ses longues confidences sur l’éducation de ses quatre enfants, Michel Sardou était donc revenu sur ce gros sacrifice qui marqué sa carrière.

Cette enfance solitaire de Michel Sardou.


Face à Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit sur TF1, Michel Sardou est revenu sur une époque de son enfance. Une époque pendant laquelle l’artiste raconte avoir énormément souffert de l’absence de ses parents. « J’ai pas eu d’enfance raté. J’ai eu une enfance sans parents, ou très peu de parents. » Enfant du sérail, Fernand et Jackie Sardou étaient tous deux des comédiens. Fils unique, Michel Sardou passe ainsi une enfance solitaire.

Malencontreusement, il a fallu qu’il reproduise le même schéma avec ses propres enfants. « J’étais là, admettait-il. Mais c’était leur mère qui prenait les choses en main« .

Michel Sardou épouse la danseuse Françoise Pettré en 1965. De leur couple naquirent deux filles; Sandrine né en 1970 et Cynthia en 1973. Divorcé  quelques années plus tard, il se remarie avec Elizabeth Haas (Babette) en 1977. De cet union naquirent à leur tour, Romain (1974) et Davy (1978).

Parmi ses enfants, Sandrine Sardou est celle qui est la plus discrète. Presque aucune sortie médiatique. Cynthia Sardou, quant à elle est devenue journaliste et auteure. Elle vient récemment de sortir un ouvrage intitulé Film.

Romain lui, est écrivain. Du haut de ses 44 ans, le père de famille est l’auteur de nombreux romans policiers et historiques. Enfin, Davy Sardou est connu pour son rôle de comédien.

« Je vis l’enfer depuis depuis 50 ans« 


En effet, tout au long de sa longue carrière dans la chanson, Michel Sardou regrette encore tous ces moments où il a dû se mettre au régime. Propulsé ainsi sur le devant de la scène depuis son premier succès, l’artiste se retrouvait dans l’obligation de garder la ligne.

« Je suis d’un coup en gros plan ou lorsque je suis sur scène, il y a [par conséquent] des milliers d’éclairages sur moi« , confiait-il. « Je suis perpétuellement au régime, a-t-il ajouté. Je vis l’enfer depuis depuis 50 ans« , a-t-il poursuivi. « Alors maintenant, je fais la cuisine mais pour les autres« , a-t-il conclu.