Enlevée et violée, la fille de Michel Sardou revient sur cette très traumatisante épreuve de sa vie. Voici les détails de ses aveux choquants..

Enlevée et violée, la fille de Michel Sardou s’épanche sur cet épisode très sombre de sa vie. Le Film, le roman de Cynthia Sardou vient de paraître ce 16 mars dernier aux Editions Ramsay. Pour l’occasion, la fille du célèbre chanteur français est revenue sur cet événement très dramatique de sa vie.

Retour sur ce drame survenu en 1999.


Cette ancienne journaliste de métier avait au courant de l’année 1999 été victime d’un viol collectif. Cynthia Sardou avait été kidnappée puis violée par trois hommes dans la nuit du 24 au 25 décembre de la même année. Puis relâchée sur un terrain vague en pleine banlieue parisienne.

Une expérience traumatisante qui ne manquait pas de lui laisser des séquelles. Des séquelles qu’elle a pu surmontées grâce au soutien de sa famille ainsi que ses prises de paroles à travers des conférences. ” Il m’a été nécessaire, presque vital même, d’en parler pour extérioriser et me reconstruire “,avait-elle confié à la presse. ”Disons que le temps fait son œuvre et on apprend à vivre », reconnaissait-elle.

« Mon père a beaucoup souffert de mon drame ».


« Donc oui, je me suis en quelque sorte reconstruite, il le faut bien. Sinon tout s’écroule et on n’avance pas, poursuivait-elle. Ça fait plus de vingt ans et désormais, j’aimerais laisser ça derrière moi “,soulignait Cynthia Sardou. Il faut savoir qu’elle vit désormais au Québec, où elle gère une société de communication.

Interviewée ce jeudi 25 mars 2021 par la rédaction du magazine Gala, la fille cadette de Michel Sardou avait confié combien son père avait lui aussi, souffert de ce terrible drame qu’elle avait subi du haut de ses 26 ans. « Mon père, indiquait aujourd’hui la femme de 47 ans. a beaucoup souffert de mon drame. Ça lui a fait beaucoup de peine ».

« Il a, rajoutait la sœur de Romain (l’un de ses frères, NDLR) ses silences. Plus que ses mots, ce sont ses actes qui m’ont marquée. Il s’est toujours beaucoup inquiété de mon évolution et a toujours veillé à connaître mon ressenti ».