Méchamment critiquée pour son corps, Vaimalama Chaves contre-attaque. L’ex-Miss France n’était pas d’humeur à se laisser faire. Les détails…

Méchamment critiquée pour son corps, Vaimalama Chaves contre-attaque. L’ancienne Miss France a toujours fait objet de remarques acerbes voire d’insultes pour son physique pulpeux. Fashiontechweek vous dévoile tous les détails dans ses prochaines lignes.

 » J’ai compris que mon bonheur ne pouvait pas dépendre du regard des autres« .


Ce jeudi 6 mai 2021, ses détracteurs se sont encore pris le malin plaisir pour s’attaquer sur elle.
Depuis son élection au titre de Miss France 2019, Vaimalama Chaves semble attirer une catégorie de personne qui s’acharne à la critiquer de toute part. Une malédiction qui a déjà débuté durant son adolescence.

Victime de harcèlement elle reconnaît avoir beaucoup souffert. Et les remarques négatives qui provenaient de son entourage ou encore de ses camarades de classe tournaient en effet sur son poids ainsi que sa silhouette. Mais « à l’époque, je n’avais pas de recul, affirmait-elle. Les médisances m’affectaient beaucoup, regrettait-elle. Par contre, elle n’a pas laissé ces ondes négatives ravager sa vie.

Pour trouver une échappatoire, elle a beaucoup « lu » et « réfléchi » sur la question. Aujourd’hui, elle estime avoir « mûri ». Tout compte fait, « j’ai compris que mon bonheur ne pouvait pas dépendre du regard des autres. Ce que les gens pensent ou disent, ça les regarde. Je ne vais pas me laisser me dicter leur loi ».

Une philosophie qu’elle continue à appliquer sur sa vie, maintenant qu’elle a réussi à accepter son corps. Traitée encore une fois de « gosse » par un internaute qui ne semble pas avoir un état d’âme, la jeune femme l’a remis directement à sa place.

Vaimalama Chaves fait appel à un chaman mexicain pour se défendre


« Pas de mauvaises ondes autorisées ici », précisait-elle au tout début de son message Instagram. « À l’image de la story que j’ai postée juste avant. Il y a des gens comme ça, qui sont nocifs, mais quand ça arrive, il ne faut pas les garder autour de nous« .

Pour convaincre ses abonnés à comprendre sa décision de bloquer son détracteur, elle s’est mise à réciter les fameux accords de Toltèques du chaman mexicain Miguel Ruiz.

Le premier incite à la « Parole impeccable« . Le second stipule : « Ne prends pas les choses pour toi« . « Ne fais pas de supposition« , affirme le troisième. « Fais de ton mieux« , précise le quatrième. « Lui, il a échoué au premier accord le pauvre« , a-t-elle conclu.