Marine Le Pen répond cash au trio formé par Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana pour leur reprise de « Marine », le titre culte de Diam’s…

Marine Le Pen répond cash au trio de choc récemment formé par Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana. Les trois artistes ont en effet décidé de reprendre Marine, l’une des chansons phares de Diam’s parue dans les bacs au courant de l’année 2006. Elle est d’ores et déjà disponible depuis le vendredi 2 avril 2021. Il s’agit d’un titre visant directement Marine Le Pen.

Le trio de choc vise Marine Le Pen.


Très inquiète à l’époque de la montée du Front national dans les sondages, Diam’s avait jugé nécessaire de sensibiliser son public pour qu’il fasse barrage à l’extrême droite. Outre l’hommage à Diam’s, cette reprise du trio tombe parfaitement pile poil au bon moment. Le Rassemblement national ( Jadis baptisé Front national) se trouve être pour l’heure en tête des sondages du premier tour dans le cadre de la course aux élections présidentielles de 2022.

La présidente du Rassemblement National a été très cash lorsqu’elle a été interrogée sur la récente reprise d’Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana.

En voici un extrait du titre culte en question. « Marine, tu es victime des pensées de ton géniteur / Génération 80 on a retrouvé notre fureur / Mais Marine, t’as fait la même connerie que lui / Penser que le blanc ne se mélange pas à autrui« .

« Diam’s, ça lui a pas trop réussi… » !


« Diam’s, elle a chanté cette chanson puis après elle est partie. Elle s’est mise un voile et elle est partie en Arabie Saoudite. Donc si vous voulez, ça lui a pas trop réussi… », avait-elle lâché sans ambages lors d’une interview accordée à Valeurs Actuelles.

De plus soulignait Marine Le Pen, ce texte ne peut en aucun cas « influencer » les Français. « Encore une fois, moi le message que je voudrais passer aux jeunes, c’est que la jeunesse, c’est la curiosité, assurait-elle avant de rajouter : « Ne vous laissez pas enfermer, par rien. Tout cet univers-là, dans lequel on veut vous enfermer et bien souvent tous ceux qui souhaitent vous enfermer dans une religion, dans une origine, dans une catégorie sociale… Ne vous laissez pas enfermer« , réitérait-elle au final.