Il faut reconnaître aujourd’hui, à plus d’un mois de ses débuts dans le 13h de TF1 que Marie-Sophie Lacarrau assure parfaitement bien son rôle de présentatrice. N’en déplaisent aux détracteurs de Jean-Pierre Pernaut, la journaliste vient de poster une photo pleine de doutes et relevant beaucoup de questions dont l’éventuel retour de son prédécesseur. Le point sur la question.

Il faut du cran pour oser accepter de relever le défi d’être à la succession de Jean-Pierre Pernaut…Et pourtant Marie-Sophie Lacarrau n’a pas hésité à le faire bien que l’on sait que cela ne serait pas du tout une mince affaire tant le mari de Nathalie Marquay a ancré ce JT de sa propre marque de fabrique au cours de ses trente-trois années de bon et loyaux services.

Si elle a pu jusque-là tenir le coup, le challenge continue de plus belle !


Si elle a pu jusque-là tenir le coup, ce n’est en rien moins stressant. En témoigne ses publications sur les réseaux sociaux où Marie-Sophie Lacarrau apparaît pour le moins constamment préoccupée. Il faut admettre que cette inquiétude se fait ressentir sur la Toile et se reflète également à travers son visage. Son dernier post d’il y a quelques heures vient à nouveau réconforter ses doutes. Serait-ce un signe que Jean-Pierre Pernaut reprendra-t-il prochainement les rênes de son ancien journal ? On vous laisse découvrir la suite.

Marie-Sophie Lacarrau a en effet diffusé, quelques heures plus tôt, une photo prise dans les coulisses du 13h de TF1…Le moins que l’on puisse dire, c’est que la photo en question parlait d’elle-même. La journaliste s’y affiche plus stressée que jamais.

Jean-Pierre pernaut de retour plus tôt que prévu.


Et dire qu’au bout de près de deux mois aux commandes du 13h, l’on pensait Marie-Sophie Lacarrau avoir gagné en assurance notamment parce qu’elle s’en sorte pas mal depuis. Sans compter les belles audiences essuyées par le JT. Pour ceux ou celles ayant eu toujours du mal à digérer le départ de l’illustre présentateur de 70 ans, ils ou elles verront certainement dans ce cliché une lueur d’espoir pour ce qui est du retour de celui-ci.