Encore un gros moment de malaise dans Les Z’amours lorsqu’une candidate balance sur son mari volage. Une très grave histoire de tromperie qu’elle a encore du mal à digérer. Tout de suite le détail de cette anecdote croustillante.

Encore une histoire d’infidélité qui a failli gâcher toute l’ambiance. En effet, ce moment malaise dans les Z’amours a marqué l’épisode du jeudi 06 mai 2021 quand une candidate balance sur son mari volage. Sandrine a jeté un grand coup de froid en dévoilant le nombre de fois où son homme l’avait trompé.

Bruno reste sans voix…

Après plusieurs années de diffusion, on s’était toujours dit qu’il faut s’attendre à tout dans le jeu animé par le papa d’Anatole. Les candidats vont et viennent mais ils ne se ressemblent pas du tout. Toujours à la chasse de nouvelles histoires saugrenues, le présentateur a bien eu sa dose ce jeudi.

Tout a commencé lorsque Bruno Guillon a demandé aux participantes de lui confier ce petit plus qui les différencie vraiment des autres femmes. Le genre de détail qui ferait dire à quel point elles sont uniques dans leurs genres. Mais personne ne s’attendait du tout à la réponse qu’allait donner Sandrine.

« Il m’a trompé, donc je lui ai pardonné, en quelque sorte », lâchait-elle sans autre forme de procès. « Ah oui, on attaque direct là… Alors, unique, je ne pense pas que vous êtes la seule personne à pardonner, mais c’est vrai que ce n’est pas la majorité », rectifiait très rapidement l’animateur de France 2. Mais cela n’a pas pu retenir la principale intéressée. Elle était déjà prête à tout balancer.

« Vu le nombre de fois… », enchaînait-elle encore avant de marquer une pause, provoquant de suite un long silence sur le plateau.

L’animateur ironise avec La cité de la Peur…


« Vous avez bien mis l’ambiance là, Sandrine ! Voilà, voilà… Et la bonne journée, sinon », a repris Bruno Guillon. Lorsque les candidats reviennent sur le plateau, le compagnon de Marion n’a pas manqué de titiller Alexandre, le mari volage, face à ses nombreux déboires. Pour illustrer, le présentateur vedette de France 2 ironise avec La cité de la Peur. Plongé dans l’embarras total, Alexandre avait tout de même tenté de se défendre…Mais sans grande réussite…Le mal est déjà fait de toutes les manières.