« Ça aurait pu être mieux géré« . Triste, Magalie Vaé se livre sur le million d’euros de Star Ac’ parti en fumée. Tout de suite les détails !

Tout le monde se rappelle encore de cet instant particulièrement magique où la jeune femme de 18 ans a remporté la cinquième saison de la Star Academy. Toutes les portes s’ouvraient pour la championne. Elle était d’ailleurs belle…Et du jour au lendemain… Riche.

Quinze ans plus tard, elle revient sur le devant de la scène pour faire le bilan. Dans le plus grand regret total, Magalie Vaé se livre sur le million d’euros de Star Ac’ parti en fumée. La chanteuse aurait souhaité vivre ce grand événement de sa vie avec un accompagnement à la fois psychologique et financier.

À la célébration des 20 ans de la Star Academy, Jean-Pascal Lacoste n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance à la production du jeu. “Ce documentaire, c’était l’occasion parfaite de célébrer les 20 ans du programme, mais aussi de se retrouver, de se marrer, 20 ans après. Un peu à la manière de ce qu’on fait les lofteurs sur C8, il y a quelques semaines« .

« C’est quand même un cadeau empoisonné à l’âge que j’avais.« 


Par contre, Magalie Vaé a profité de ce moment pour exprimer ses ressentiments. « Dans ce documentaire, on peut voir que j’ai conservé l’enveloppe et les résultats du vote du public mais en réalité, c’est un fan qui me l’a offert lors de la tournée”, confessait-elle au micro de Télé-Star le 17 mai 2021. » À l’origine, il y avait même les confettis qui ont été lancés ce soir-là, mais de déménagement en déménagement, ils n’ont pas fait long feu« , ajoutait-elle.

Quant à la récompense, son avis est bien tranché. “J’ai vécu des bons moments, reconnaissait-elle. Mais c’est quand même un cadeau empoisonné à l’âge que j’avais, à 18 ans on ne sait pas gérer ce genre de choses, regrettait-elle. S’il y avait eu un suivi, psychologiquement, financièrement, ça aurait pu être mieux géré« , estimait-elle.

« On sort tous les soirs. Et c’est moi qui paye…« 


À l’époque, « on ne se rend pas compte, ce sont des petites sommes, mais ça va très vite. C’est un restau pour une bande de copains, on sort tous les soirs. Et c’est moi qui paye, c’est le taxi, c’est pour tout le monde, on ne réfléchit pas« .