Lola Marois n’en peut plus ! Tandis qu’elle se trouvait dans un « train blindé », l’épouse de Jean-Marie Bigard a profité de ce dimanche 31 janvier pour se décharger. Un internaute s’est permis de la rappeler à l’ordre mais c’était sans compter la réaction très cash de la comédienne de 39 ans.

Qui s’y frotte, s’y pique. Encore plus en ces temps de crise où la situation va de mal en pis. Ras-le-bol des différentes mesures de restrictions qui n’en finit pas, il suffit d’un rien pour faire sortir de leurs gonds beaucoup d’entre nous. Lola Marois, elle aussi, ne déroge pas à la règle.

Lola Marois s’emporte !


Lola Marois emprunte chaque jour le train pour rejoindre son lieu de travail. C’est effectivement en se trouvant dans l’un de ses trains qu’elle avait poussé un gros coup de gueule pour faire part de son mécontentement.

L’interprète d’Ariane dans PBLV a tout d’abord pris soin de partager une photo affichant le couloir d’un wagon visiblement bondé. Les passagers étaient collés l’un à l’autre. Il y a de quoi à se poser des questions voire même à pousser des coups de sang.

La maman des jumeaux, Bella et Jules déplore en effet à ce que des lieux culturels ( entre autres les salles de cinémas, de théâtre ou encore de concert, NDLR)restent fermés et pourtant…Dans le train, aucunes des règles ne semblent être appliquées.

« Train blindé, c’est sûr que c’est moins dangereux qu’une salle de spectacle… Pfff... »


« Train blindé, c’est sûr que c’est moins dangereux qu’une salle de spectacle… Pfff... », faisait mention la blonde au caractère bien trempée du commissariat du Mistral.

Un internaute visiblement agacé de lui répondre de suite en message privé : « Tu participes à ce train blindé ! Ne l’oublie pas« , écrivait-elle. L’interprète de Suavemente d’alors partager ce message en story de son fil Instagram avant de la répondre avec le franc-parler qu’on la connaît.

« Certains d’entre vous êtes incroyables. J’y participe oui pour aller travailler déjà. (…) Ce que je déplore donc, c’est que nous puissions nous réunir dans un petit espace confiné, à plusieurs comme dans ce wagon mais pas dans une salle de spectacle. C’est bon là ? ».