Lola fait pour l’heure l’objet d’un harcèlement. Elle se trouve dans le viseur d’un fan un peu trop vicieux. Son procédé « malsain » lui fait peur.

Lola s’est emparée ce 13 avril 2021 de son compte Instagram pour annoncer qu’elle est harcelée. Il s’agit d’un fan trop insistant et à la fois trop envahissant. L’ex-aventurière de Koh-Lanta appelle au secours tant elle n’en peut plus.

Lola s’est fait connaître du public depuis sa participation à la précédente édition de Koh-Lanta. Elle est celle qui a fait bluffer la Toile entière en réussissant à s’imposer comme jamais dans l’aventure et a être parvenue en finale. Elle a depuis gagné en notoriété. Il faut savoir que la célébrité n’a pas toujours que du bon côté. Et ce n’est pas Lola qui dirait le contraire. En témoigne de sa publication en story Instagram du 13 avril 2021.

« J’ai déjà bloqué sept comptes de cette personne et à chaque fois, elle vient me reparler« .


Si la majorité des internautes ont pour habitude de lui envoyer des petits messages de temps à autre, certains vont plus loin encore. Comme c’est exactement le cas de ce fan un peu trop envahissant de la complice d’Angélique . « Je voulais savoir, que vous soyez influenceur ou non, s’il y a déjà des gens qui vous ont ‘harcelés’ en créant des faux comptes pour tout le temps venir vous parler. C’est en train de m’arriver« , révèle l’ancienne protégé de Denis Brogniart.

Lola de poursuivre: « J’ai déjà bloqué sept comptes de cette personne et à chaque fois, elle vient me reparler« . La personne en question ne réagit pas uniquement à ses stories…Il va plus loin.

« Là ce sont des pavés. Il m’écrit des poèmes, va parler à des amis à moi… Dernièrement il a créé un compte en mettant des photos de moi. Je trouve ça hyper malsain mais je ne sais pas comment réagir, confiait la Berckoise avant d’ajouter : « Je pourrais porter plainte mais ses messages ne sont pas méchants. C’est quand même hyper malsain« .

« Mais ça n’a pas stoppé » !


« Des psychopathes« , assurait-elle avant de donner un aperçu de certains messages qu’elle a pu recevoir. L’individu en question tournait autour de son fessier. « En gros, j’ai commencé à le bloquer quand ça devenait vicieux. Mais ça n’a pas stoppé« , concluait-elle.